Pourquoi je suis si impatient de participer au Bénin Pink Project

Morufux
Morufux
Sep 20, 2016 · 3 min read

J’ai toujours perçu ma mère comme mon « mur des lamentations » (sic). Je lui raconte toutes mes découvertes et mes désillusions. Elle me glisse quelques conseils au besoin et me recadre quand je lui rabâche les oreilles avec le même sujet. Et dernièrement, « même sujet » rime avec « Bénin Pink Project ». Trois petits mots qui sont tellement revenus dans nos échanges qu’elle m’a lâché récemment un nerveux : « Morel, pourquoi es-tu si impatient pour une simple campagne de sensibilisation sur le cancer de sein ? ». S’il est vrai que mon enthousiasme prend souvent le dessus, le Bénin Pink Project mérite toute mon excitation.

A ma mère et aux gens qui ne sont pas encore informés ou ne voient pas l’utilité de la cause, je suis impatient de participer à cette campagne parce que …

… Le cancer, c’est moche : Imaginez que d’un jour à l’autre, le nombre d’habitants vivant à Cotonou passe d’un million à 50 millions sans qu’aucun aménagement ne soit effectué. Visualisez les conséquences de cette « prolifération » puis remplacez les habitants par les cellules de votre corps. Démographie et cancer, même combat.

… L’objectif est de sensibiliser et de dépister le cancer de sein : Cancer le plus fréquent chez les femmes dans le monde selon l’OMS, le cancer de sein vient aussi en tête des causes de décès féminins par cancer.

S’il est dépisté à un stade précoce, ce cancer peut être guéri dans 9 cas sur 10.

D’aucuns me diront que le risque n’est réel qu’après 50 ans ou après la ménopause, je répondrai : réveillez-vous !

… Le cancer, ça n’arrive pas qu’aux autres : J’ai déjà entendu dans les couloirs d’un hôpital que le cancer ne sévit que chez les « Blancs ». Pauvre de nous ! Si dans les pays développés, on estime que « seulement » 20% des femmes qui sont atteintes par le cancer de sein en meurent, l’estimation grimpe à 60% en Afrique à cause d’un diagnostic souvent tardif ou d’un traitement inadapté. Les spécialistes sont formels : le chiffre n’est pas prêt de redescendre si rien de concret n’est fait dans ce sens.

… On n’en parle pas assez : Malheureusement, les diverses campagnes sanitaires en Afrique n’ont d’yeux que pour le VIH ou le Paludisme. Pourtant, en mettant un peu l’accent sur le dépistage du cancer du sein (qui s’articule autour d’une technique très simple et accessible à toutes), on pourrait considérablement baisser l’incidence.

… La phrase d’accroche de la campagne est topissime :

« Si seulement les femmes portaient autant d’attention que les hommes à leurs seins … ».

La vérité n’est pas souvent bonne à dire. Mais avec un peu d’humour et de subtilité, le résultat est toujours différent. A méditer !

Je pourrai vous donner d’autres raisons de vous impliquer dans cette campagne mais il est grand temps d’AGIR. Si vous pensez que vous pourriez être d’une quelconque aide, écrivez à maessarath@beninpinkproject.org ou suivez le déroulement de la campagne sur Facebook ou sur Twitter.

Morufux

Written by

Morufux

Poids plume … Distribue des coups de cœur et des coups de gueule sur le ring de la pensée.