Le top des 5 erreurs des coachs débutants

Suite à un de mes billets , un de mes contacts sur LinkedIn, m’a demandé d’approfondir les erreurs que font certains coachs débutant et que j’ai faites lorsque je le suis lancé dans le coaching en entreprise en 2007.
Se lancer dans l’aventure du coaching est une expérience épanouissante, aussi bien sur le plan humain que professionnel. Mais elle est peut également s’avérer frustrante et difficile. À cela s’ajoute le fait de se retrouver isolé. J’aurais aimé connaître à mes débuts les écueils qui guettent tout entrepreneur débutant (coach, consultant ou formateur…).

Erreur No. 1

Se lancer dans le coaching juste comme un hobby et non comme une véritable entreprise. Dès lors que votre activité génère de l’argent, ce n’est plus un hobby mais un business en tant que tel. Pensez-y. Trouvez les compétences que vous allez avoir à développer afin que votre coaching soit une réussite. Choisissez une niche qui vous passionne. Il est toujours plus facile de travailler sur une activité qui est source de plaisir.

Erreur No. 2

Ne pas être proactif avec des nouveaux clients (payants).
Une des principales erreurs est ne pas être agressif commercialement et ne pas avoir de plan marketing.
Afin que votre entreprise soit un succès vous devez vous focaliser sur le développement de votre clientèle, cela sous-entend apprendre à se marketer. Les clients comme dans les autres activités ne vont pas venir à vous, sous le prétexte que vous êtes coach !!! Vous avez besoin d’être proactif sur ce plan là. Fixez-vous des objectifs:
Prenez le temps de réfléchir maintenant et réfléchissez : Combien de clients souhaitez-vous accompagner dans les 3 prochains mois ? Multipliez ce chiffre pour les 6 prochains mois. Établissez votre plan et mettez-vous en ordre de bataille. Quel est le nombre maximum de clients avec lesquels vous pouvez travailler en simultané ?
Vendez votre expertise :
Publier une newsletter. Une newsletter gratuite et sans publicité, vous permettra de construire votre crédibilité et vous fournira une liste de prospects.
Rédiger des articles invités.
Publier des articles sur le net contribue à l’établissement de statut d’expert.
Ecrire un e-book: encore une fois un excellent moyen de développer votre expertise et votre crédibilité.

Erreur No. 3

Essayer d’être le coach de Monsieur Tout-le-Monde
Vous l’avez compris prenez une niche et gardez-là.
À être trop généraliste vous risquez de n’intéresser personne.
Exemple: coacher les entreprises d’un secteur bien précis (immobilier, assurance, franchise…etc.)
Travailler avec une fonction bien précise: Direction générale, direction commerciale…etc.
Spécialisez-vous et gagnez vos galons d’expert, cela a le mérite d’avoir moins de concurrence et d’apparaître comme l’expert. CQFD…
Marier les combinaisons peut vous aider à trouver votre niche: un secteur + une fonction + une situation.
Exemple de situation: entreprise en difficulté, en développement, entreprise de plus de 5 ans d’existence…
En choisissant de rester généraliste vous restez invisible dans la masse de vos concurrents. Devenez la vache pourpre de Seth Godin.
La concurrence est rude sur le métier de coach, de nombreuses personnes cherchent à devenir coach. Certains réussissent, d’autres estiment pouvoir réussir sans à avoir développé de nouvelles compétences. La spécialisation est la clé de voûte de votre entreprise et de là découlent les nouvelles compétences que vous aurez besoin d’acquérir ou d’approfondir.

Erreur No. 4

Ne pas être formé à l’art du coaching.
Il s’agit bien d’un art, qui nécessite de la pratique et encore de la pratique, un peu comme dans les arts martiaux où seul l’exercice vous permet de saisir l’essence de l’accompagnement. On ne peut véritablement coacher si on n’a pas été soi-même coaché.
Une erreur commune est de se lancer sans une formation quelconque. Le coach a une responsabilité morale envers son client, il est dépositaire d’une partie de la vie de celui-ci. Votre rôle est important dans le succès de votre client. Il est important pour vos clients et pour vous que vous soyez correctement formé. De nombreuses écoles de coaching et fédérations existent, plus ou moins sérieuses. A vous de faire votre marché et de vérifier les garanties que l’on pourra vous donner. Petit conseil: rencontrez l’équipe pédagogique en personne et demandez les références de 3 élèves qui ont suivi la formation proposée.
La formation vous permettra de développer les compétences clés et de gagner en confiance. Vos futurs clients vont sentir et ressentir votre degré de confiance.

Erreur No. 5

Ne pas prendre un coach afin de développer votre business
Il est crucial afin de développer votre activité de vous faire accompagner par une personne qui connaît les rouages du développement commercial de votre business.
Se former au coaching est essentiel comme nous l’avons vu dans le point précèdent. Se faire accompagner par un coach expérimenté est «priceless». Votre coach vous accompagnera dans toutes les étapes de la construction de votre entreprise, vous soutiendra, vous aidera à peaufiner vos compétences coaching….Vous faire coacher par un pro, vous fera gagner du temps et accélérera votre courbe d’expérience. Il vous sera plus facile de personnaliser votre coaching, un coaching qui vous sera propre.
De plus si vous croyez aux bénéfices du coaching, pourquoi ne pas prendre pour vous-même un coach pour votre propre affaire.
Aussi est-il important de bien choisir votre coach, vérifier ses références, son site web…etc.

Maintenant que vous avez lu les 5 erreurs les plus courantes des coachs débutants, il est temps de passer à l’action, MAINTENANT.

Quel est le premier pas qui vous va vous permettre d’avancer dans votre projet ?
Éteignez votre ordinateur, prenez une feuille de papier, coupez votre téléphone et isolez-vous. Commencez à jeter en vrac, par écrit, tout ce qui vous vient à l’esprit concernant votre projet et les étapes par lesquelles vous avez besoin de passer pour réussir.

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Nathanael Ramos’s story.