Boot[woe]Camp : Le rendez-vous de tous les makers d’Afrique !

Du 27 au 30 décembre 2018, s’est tenue dans les locaux de Woelab, la septième édition du Boot[woe]Camp. Comme chaque année depuis 2012, il est essentiellement question de conférences, de démonstrations et de prototypage rapide de machines de tout genre (robots, ordinateurs, imprimantes 3d, jouets etc.) où chaque participant est invité à s’impliquer ou présenter un projet.

Nouveauté cette édition avec une exposition artistique : “The Timid Wilderness”. Porté par Cinekid, la Gaîté Lyrique, KIKK et WoeLab, l’oeuvre de la sud-africaine Miranda Moss nous plonge dans un univers de fleurs bioluminescentes non-commodes. Placées dans un sombre conteneur en face du Fablab et éclairé par un rayonnement ultraviolet, ses fleurs sont émotives de manière qu’elles réagissent au bruit humain. L’artiste explique vouloir montrer l’évolution des fleurs en l’occurrence leur détérioration due au changement climatique.

L’un des moments forts de cette édition est la soirée #GirlBoss qui a réuni des femmes du Togo et de sa diaspora autour de thématiques mettant en lien la femme et la technologie.

Autre qu’être le mini MakerFaire Togolais, le Boot[woe]Camp est un événement panafricain qui réuni des “makers” du Bénin, du Cameroun du Ghana, du Mali, et du Togo pour partager des expériences et surtout fabriquer des choses dans l’esprit “Do It Yourself !”

Ainsi, le Boot[woe]Camp forme chaque année des jeunes aux nouvelles technologies pour faire d’eux des smart citizen et surtout des makers.

Makers de tous pays, unissez-vous !

Par Ekue Wisdom KUEVIAKOE