Du désastre à l’espoir: une victoire pour les oiseaux migrateurs

La côte de l’Atlantique et la Baie de Fundy sont reconnues comme voies de migration majeures pour les oiseaux migrateurs. Malheureusement, il y a quelques années 7 500 oiseaux migrateurs ont été tués dans une flambée au terminal GNL Canaport qui se situe à Saint John, NB, dans cette voie migratoire.

Le terminal GNL de Canaport dans la section est de Saint John appartient à Repsol et à Irving Oil Ltd. (CBC)

Vingt six espèces d’oiseaux migrateurs sont morts dans cet incident, incluant un grand nombre de Viréos aux yeux rouges, de Cardinals à poitrine rose, de grives, et plusieurs types de parulines, incluant des Parulines à collier, des Parulines noir et blanc, Parulines à tête cendrées et des Parulines flamboyantes. Quatre individus parmi les oiseaux décédés étaient des Parulines du Canada, désignée comme «une espèce menacée au Canada et protégée par la Loi sur les espèces en danger» par COSEPAC.

Un grand nombre de Viréos aux yeux rouges étaient parmi les 7 500 oiseaux estimés tués par la flambée au terminal GNL Canaport.

Nature NB a insisté que des mesures soient prises pour que la flamme soit éteinte pendant toutes les nuits où il y aurait une possibilité qu’un grand nombre d’oiseaux seraient en migration, ou que d’autres mesures de mitigation soient appliquées afin d’éviter davantage de décès d’oiseaux.

Nature NB a travaillé avec tous les niveaux de gouvernement et en particulier avec Environnement Canada afin de poursuivre avec diligence ce dossier et de s’assurer que cet incident ne serait pas écarté comme un accident inévitable.

Et… nous avons réussi!
Les oiseaux relient vraiment le monde- Routes de migration pour 118 espèces.

Une amende de 750 000$ fut émise au Partenariat GNL Canaport Limité, le 5 Novembre 2015, dans la cour provinciale du Nouveau Brunswick. La compagnie a plaidé coupable face aux accusations, sous la Loi sur la Convention concernant les oiseaux migrateurs et la Loi sur les espèces en péril.

De plus, la compagnie a été ordonnée de surveiller les prédictions de migration d’oiseaux pour la Baie de Fundy de façon hebdomadaire, utilisant les prédictions régionales du Laboratoire d’ornithologie de Cornell, et de prendre les mesures appropriées afin de mitiger la mortalité des oiseaux migrateurs.

Photo par: Jim Wilson | 4 Harlequins (Espèce en danger) | Observatoire d’oiseaux de Pointe Lepreau | Club de Naturalistes de Saint John

Ensuite?

Le montant de 750 000 $ servira à soutenir plusieurs groupes environnementaux et des programmes qui étudient la migration des oiseaux et leur conservation. De cette somme, 125 000$ ont été alloués au Fonds pour dommages à l’environnement avec le but de promouvoir la gérance responsable, la conservation et la protection des oiseaux migrateurs et de leurs habitats.

Le rôle de Nature NB

Nature NB a été alloué 125 000 $ de la part du Fonds pour dommages à l’environnement afin de mener une campagne d’éducation au sujet des oiseaux migrateurs et d’aider au travail du Club de Naturalistes de Saint John avec leurs deux programmes de surveillance des oiseaux migrateurs.

Les oiseaux migrateurs sont une partie vitale de notre environnement Canadien. Ils jouent un rôle important dans nos écosystèmes en mangeant des insectes, dispersant des graines et en pollinisant des plantes. Leur beauté naturelle et leur migration saisonnière sont une partie intégrale du patrimoine canadien.

Nature NB utilisera ces fonds pour soutenir deux projets de recherche sur la migration des oiseaux ainsi qu’un programme de sensibilisation au sujet de l’importance des oiseaux migrateurs au Sud-Est du Nouveau-Brunswick.

Citation

« Les Canadiens accordent une grande importance à la nature et aux espèces sauvages, et les oiseaux migrateurs contribuent grandement à la beauté de notre pays. En finançant des projets par l’intermédiaire du Fonds pour dommages à l’environnement, nous transformons une situation négative en histoire positive. Les investissements de cette nature témoignent bien de la volonté du Canada à soutenir les groupes qui travaillent sans relâche afin de protéger les écosystèmes sur l’ensemble de notre territoire. »
Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique
Photo par: Hank Scarth | Crécerelle d’Amérique | Greenlaw Mountain Hawk Watch | Club de Naturalistes de Saint John

Faits en bref

  • Nature NB travaillera avec le Club de naturalistes de Saint John afin de soutenir et d’avancer le travail de l’Observatoire d’oiseaux de Pointe Lepreau et le projet de surveillance Greenlaw Mountain Hawk Watch pendant les programmes de recherche sur les migrations du printemps et de l’automne le long de la Baie de Fundy.
  • Ces programmes de recherche incluent l’observation et l’enregistrement de donnés sur les oiseaux migrateurs, qui contribueront à nos connaissances sur les mouvements migratoires et les populations. Cela aidera aussi à la conservation des oiseaux migrateurs.
  • Nature NB identifiera et fera de la sensibilisation au sujet de l’importance de la protection des oiseaux migrateurs et de leurs habitats, par l’entremise de présentations et d’ateliers pour le public ainsi que la publication de guides d’identification d’oiseaux et de guides de conservation.
  • Nature NB travaillera également avec des partenaires aux niveaux des communautés et du gouvernement pour promouvoir la protection d’habitats clés pour les oiseaux.
  • Le Fonds pour dommages à l’environnement assure que les fonds soient investis principalement dans les activités pour des projets liés aussi près que possible à l’incident d’origine, en termes de ressources endommagées et de lieu géographique.
Photo par: Jim Wilson | Macreuses à bec jaune (En vol) | Observatoire d’oiseaux de Pointe Lepreau| Club de naturalistes de Saint John

Que pouvons nous faire maintenant?

Nature NB organise un nombre d’activités de sensibilisation amusantes pour les Néo-Brunswickois de tous les âges pour apprendre au sujet des merveilleux oiseaux que nous avons au Sud Est du Nouveau-Brunswick et les actions que nous pouvons prendre afin de les protéger. Les programmes incluent:

  • Les bases de l’ornithologie: Gagnez des compétences en identification des oiseaux et apprenez au sujet des oiseaux que vous pouvez retrouver dans votre cour arrière.
  • La magie et les mystères de la migration : Apprenez comment les oiseaux entreprennent ce voyage fascinant à travers le monde!
  • Comment aider les oiseaux: Apprenez ce que vous pouvez faire pour protéger les oiseaux et participez dans des ateliers pour construire des mangeoires ou des nichoirs pour votre cour arrière.
Nature NB travaillera aussi avec les industries afin d’informer celles en énergie, en foresterie, en architecture, en aménagement et en planification comment elles peuvent opérer de façon responsable et durable quant aux oiseaux.
Le gouvernement peut aussi jouer un grand rôle en aidant les oiseaux dans leur migration. Nature NB travaillera avec plusieurs niveaux de gouvernement afin de les encourager à adopter des pratiques et des actions sans danger aux oiseaux. L’observation des oiseaux est l’un des passe-temps grandissant le plus rapidement au Canada et peut stimuler les économies locales sous la forme d’éco-tourisme!

La côte Atlantique et la Baie de Fundy sont des voies migratoires essentielles pour les oiseaux et Nature NB est excitée d’inclure cette zone comme une zone sécuritaire pour nos amis volants! Suivez l’histoire sur :

Nature NB Facebook | Instagram | TwitterLinkedIn

Liens associés

Loi sur la Convention concernant les oiseaux migrateurs et législation

Régistre public des Espèces en péril (Paruline du Canada)

Fonds pour dommages à l’environnement

Article Available in English

Un grand merci à:

Hank Scarth 
Jim Wilson
Jan Riddell 
Todd Watts

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.