ScreenStory, un nouveau format mobile pour mieux raconter les données

Nicolas Boeuf
Apr 24, 2018 · 3 min read

Raconter des histoires avec des données est une question de fond et de forme. Il n’est pas toujours simple d’emmener un lecteur dans des récits nourris de statistiques. C’est pour cela que Wedodata a imaginé ScreenStory, un nouveau format mettant en scène des datas dans une narration graphique, pédagogique et mobile.

Avec le format ScreenStory, l’internaute déroule de manière intuitive une histoire, aussi bien en mobile qu’en desktop.

Lorsque nous avons imaginé, avec le site d’information Les Jours, une obsession sur la politique de l’ère Macron basée uniquement sur des données (le premier épisode est en accès libre), la question du format s’est rapidement posée. En effet, plutôt que de proposer des datavisualisations interactives, parfois impressionnantes pour un public néophyte et d’usage complexe sur les écrans mobiles, nous avons pris le parti d’une narration intuitive, très narrative et engageante.

Le format de “story”, popularisé par la navigation d’Instagram et de Snapchat nous a semblé être la voie à suivre. Inspirés par le projet AMP Stories de Google et une réalisation remarquable du New York Times, nous avons développé ScreenStory, un format d’histoires visuelles, mais aussi un outil pour les éditer sur-mesure.

Comment lire les histoires créées avec notre outil ScreenStory

Pas de barrière technique

ScreenStory est un format réalisé à partir d’un éditeur créé spécifiquement : celui-ci permet d’éditer des slides en WYSIWYG et de générer une mini application responsive et embeddable dans n’importe quel CMS.

En supprimant la barrière technique du développement et de l’intégration au coup par coup, cet outil permet de produire plus rapidement des histoires prêtes à être publiées. Cela permet aussi à nos journalistes et nos designers de travailler ensemble sans barrière technique.

Après un rapide apprentissage, ScreenStory a même permis d’ouvrir l’édition des textes des épisodes de notre obsession à la rédaction des “Jours”, preuve de son potentiel collaboratif.

Une fois la story intégrée, le lecteur n’a plus qu’à naviguer d’un clic (tap sur mobile) à droite pour avancer, d’un clic à gauche pour reculer.

Aperçu de l’interface de l’éditeur ScreenStory utilisé pour le premier épisode de l’obsession sur Les Jours

Avantages :

Pour les prochains épisodes de notre obsession sur “Les Jours”, nous allons bien sûr continuer d’explorer les données de l’ère Macron avec ScreenStory.

Ce format visuel, pédagogique et engageant peut emmener vos lecteurs sur des sujets très variés. Si vous souhaitez l’expérimenter, contactez Wedodata par ici.

Nicolas Boeuf

Written by

Datajournaliste & développeur web @we_do_data ∎ Python + Javascript + journalisme = 🖤 ∎ Bientôt remplacé par un robot