Waziride, la nouvelle solution pour le transport urbain au Cameroun

Le secteur du VTC au Cameroun fait sa mue.

Depuis quelques années, plusieurs acteurs de l’économie numérique essaient de bousculer le secteur du transport au Cameroun. Notamment en donnant plus de place à des moyens alternatifs de transport urbain qui, jusqu’alors, était trusté par les taxis et les mototaxis.

Un marché rétif

Plusieurs tentatives ont été observées et elles ont connu des fortunes diverses. Souvent malheureuses. Il faut dire que ce marché ne se laisse pas facilement pénétrer, ceci pour plusieurs raisons :

- les habitudes : les usagers des transports en commun ont acquis des gestes dont ils n’envisagent pas se départir. Pour pouvoir en trouver un, il faut se déplacer sur l’un des axes principaux du quartier de départ et héler des taxis. Ou à la rigueur, avoir le numéro d’un chauffeur de taxi, pour les jours où l’urgence sera signalée.

- le coût : pour le cas d’une ville comme Douala, par exemple, partir d’un point A pour un point B demande d’emprunter en moyenne 2 taxis. Le déplacement coûtera ainsi 500 francs. A Yaoundé, où les coûts du transport par taxi sont encore moins chers, on traverse la ville pour 300 ou 400 francs. Il s’agit, dans ces deux villes, du ramassage, qui est le moyen de déplacement quotidien de l’écrasante majorité des gens. Face à ça, des courses en VTC pouvant s’élever à plusieurs milliers de francs. Le choix est très vite fait

- les mototaxis : qui font une concurrence féroce aux autres moyens de transport dans la plupart des villes camerounaises, notamment à Douala. La mototaxi est un réel moyen de transport de proximité, qui va presque partout, en plus d’être rapide, pour un coût modique.

C’est dans ce contexte qu’arrive la solution Waziride, qui est une application de VTC, mais pas au sens strict du terme. Elle ne permet pas uniquement de commander des véhicules particuliers, mais aussi et surtout des taxis.

La fonction de location de taxis est en effet la plus intéressante pour deux raisons, qui découlent des menaces précédemment identifiées:

Une fonction de location de taxis intéressante

La première étant qu’après un petit test de l’application, il s’avère que les tarifs appliqués par les taxis pour une course sont moins élevés que ceux des véhicules particuliers. Ils sont d’ailleurs similaires aux tarifs pratiqués par les taxis lorsqu’on les prend dans la rue.

Le deuxième avantage est que les taxis vont vraiment partout. Cette précision est importante car on a connu des services de VTC, dont les applications pré-configurées de façon à ne pas permettre de partir ou d’arriver dans certains quartiers. On a aussi connu des conducteurs de véhicules personnels qui refusent des courses pour certains secteurs de la ville.

Une application prenant en compte des habitudes locales

Pendant la présentation de l’application qui s’est déroulée le 27 mars 2017, une démo extrêmement convaincante s’est déroulée sous nos yeux. Romain Bouani, le CEO de Waziride, a commandé un taxi pour une course, avec comme point de ramassage le lieu où nous nous trouvions. Quelques minutes après, le chauffeur de taxi nous a retrouvés dans la salle.

Romain Bouani, pendant la démo

Entre-temps, nous avons eu un aperçu de l’application, conçue pour être très intuitive et pour correspondre aux habitudes locales (comme la possibilité d’entrer des points de repère — et non des adresses — qui permettront au chauffeur d’arriver à bon port).

Ecran de commande de taxi

L’application Waziride est diponible sur Google Play et sur le site web de l’éditeur.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.