Très intéressant comme article !
ConstruireMaVie.com
1

Salut. Merci beaucoup pour ton mot et pour tes encouragements.

Et je suis bien d’accord avec toi ; ce phénomène de polarisation est partout : l’artiste-né, la bosse des maths, les génies, les doués, les talentueux, les comiques-nés, etc. Et la psychologie d’apprentissage joue beaucoup, comme “croire qu’on est capable de progresser aide à progresser considérablement” (vidéo TED de Carol Dweck).

Alors, comment mieux convaincre ton entourage de tes croyances sur ce sujet ? Déjà, en es-tu pleinement convaincu ? En tout cas, tu as l’air et c’est la première étape. C’est en étant convaincu qu’on devient convaincant.

Après, c’est un de mes grands combats à moi aussi et il faut prendre conscience que ça prend beaucoup de temps de changer des mentalités, beaucoup d’énergie et un peu de sacrifice parfois. Ça implique aussi bousculer des croyances profondes chez certains dont le premier réflexe de défense psychologique est le rejet. Approprie-toi des exemples d’apprentissage rapide - j’ai vu hier le film “Eddie the Eagle” qui en est un bon exemple. J’en ai cité pas mal dans mon article : on a dit à Abraham Lincoln qu’il n’était pas “fait pour la politique”, pareil d’Oprah Winfrey pour la télévision, pareil d’Einstein pour la Physique, pareil pour Walt Disney pour l’animation, etc. Comme si on “était fait pour quelque chose à la naissance”.

Si quelqu’un dans ton entourage te dit, “oui, mais moi je suis nul à ça…” dis-leur d’essayer de considérer que rien n’ai figé et que s’ils essaient de progresser à ça, ils vont finir par s’améliorer au lieu de croire à vie que c’est inscrit dans le marbre.

Et puis, si tu es un exemple de cet état d’esprit, tu convaincras justement par l’exemple en apprenant des choses dans des domaines dans lesquels tu n’étais pas attendus.

Je suis preneur aussi de tes hacks pour mieux convaincre. Tiens-moi au courant. à bientôt