Samy et Nadia au sommet de l’Everest

L’ascension ! Histoire vraie et triste. Le 25 mai 2008, Nadir Dendoune devient le premier Franco-algérien à atteindre le sommet de l’Everest à 8848m sans aucune expérience. Pourquoi a t’il fait cela ? Le réalisateur Ludovic Bernard revient sur l’histoire dans on film avec comme acteur principal Ahmed Sylla. Il tombe amoureux de sa copine d’enfance et fait tout pour la conquérir. Ils vivent tous dans la banlieue 93 de Paris. Nadia n’a aussi eut d’yeux que pour lui sauf qu’elle se joue le dur pour que Samy lui prouve ces sentiments et a besoin d’une relation sérieuse. L’idée de monter l’Everest !

Un soir après la descente, Samy passe chercher Nadia. Les deux se font un restaurant et après il a essayé de faire une bise à Nadia qui refusa. Dans la foulée, Samy eut l’idée de monter au sommet du monde pour prouver son amour à Nadia. Dans les folles rigolades, cette idée devient une graine qui a germée dans sa tête. Né d’une famille de classe moyenne, (père taximan), Samy doit se lancer dans la rechercher de fond de financement de son voyage. Vers lui se tourne t’il ? Les banques…!

Partout où il passe, les conseillers clientèle se moquent de lui. Personne n’eut cru à son aventure, jusqu’à cette marque de vêtements sportifs. Le sponsor Magic Form lui finance pour afficher son logo sur tout ces habits même son slip (rire..). Avant de partir sur le Népal, il fait un tour sur la Radio du quartel : Radio Nomade avec Max et Ben. La ville entière écoute les propos de Samy et ce qui les a le plus motivé est le pourquoi il se lance dans cet aventure : Nadia. Arrivé au Népal ! Samy voit complètement l’envers du décor mais fais une rencontre à laquelle il s’attendait le moins. Il s’agit de Johny Lallyday. Un jeune népalais qui a apprécié Samy du premier regard. Pourquoi ? Juste parce qu’il n’a jamais vu une personne de couleur. Johny aide Samy avec ces bagages mais la suite fut plus qu’éprouvante à la rencontre de Jeff, le guide.

Un mec qui ne parle jamais et ne sourit pas du tout. Il fouille le cv de Samy et se rend compte que le gars a déjà monté le Kilimandjaro et le Mont Blanc (pure invention de son cousin). Jeff a immédiatement compris le hic mais fait une confiance aveugle à Samy. Avant de partir Samy avait reçu un appareil mobile avec forfait offert par la Radio. Il commença à envoyer des photos et à passer sur la Radio en direct pour parler de son périple. Samy pensait au début que les 8000m seront comme la montée des 15 étages de son immeuble par les escaliers. Ce fut un début immense en émotion et en fatigue. Il fait son nécessaire pour atteindre avec l’équipe les premières bases de campement. Zinedine Zidane ?

Samy sort le maillot de Zidane de la Coupe du Monde 98 et des anglais, qui font parti de l’aventure, le remarquent. L’un d’entre eux porte aussi le maillot de Steven Gerrard. Les jeunes népalais organisent un match de foot qui finit par une bagarre entre Samy et un des anglais. Le périple reprend et pas mal d’alpinistes rebroussent chemin. Le seul problème est que le portable de Samy perd réseau et personne n’a eut de ces nouvelles au de la de 5 jours. La presse locale s’empare du sujet et clame la disparition de Samy. ‘Parti par amour, Samy a disparu’ le sujet à la une qui a fait fondre sa mère en larme. Cette dernière se rend au lieu de travail de Nadia et l’accuse de la mort de son fils. Tragique disparition jusqu’à ce que Samy s’empare du téléphone satellite d’une journaliste reporter sur le camp 3 à 2000m près du sommet. La France tout entière s’empare du sujet. La chaîne France 2, le magasine Le Parisien et plein de média s’accrochent au sujet : L’exploit de Samy Diakhaté.

Samy envoie le 93 au sommet de l’Everest. Même à quelques mètres du sommet le guide craque Jeff à commencer à avoir des hallucinations et a été obligé d’arrêter l’aventure. Il conseille Samy d’aller au bout. Pour un novice et un amateur comme Samy arrivé au bout serait d’un exploit énorme. À 100m de l’exploit, l’oxygène commence par manquer. Mais malgré les demandes incessantes du guide népalais de redescendre, Samy d’un coeur de lion décide de boucler l’aventure en apothéose. Quel exploit phénoménal ? Dire qu’il s’agit d’une histoire vraie, Ahmed Sylla dans le rôle de Samy a réussi ce film à fond.

A suivre.
Avec Ces Lab.
One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.