L’OCÉAN EST UN, GLOBAL ET CONTINU.

Le grand courant qui le parcourt, tantôt en surface où il se réchauffe, tantôt en profondeur où il se refroidit, unit tous ses espaces. En mille ans, une goutte d’eau fait le tour du monde.

L’OCÉAN EST UN TRÉSOR POUR L’HUMANITÉ.

Grâce à sa dynamique et à ses échanges avec l’air, il séquestre le carbone, fournit la moitié de l’oxygène de l’atmosphère et régule le climat. La richesse de sa biodiversité, le foisonnement de la vie qu’il abrite, nous nourrissent et protègent nos côtes. Chaque jour davantage, nous bénéficions de son énergie, de ses matériaux, des médicaments que nous y découvrons. Depuis toujours, il relie les humains et permet la quasi-totalité des échanges de marchandises. Il nous émerveille et nous fait rêver.

L’OCÉAN, AVENIR DE L’HUMANITÉ, EST MENACÉ.

Nous le saturons de déchets, de plastiques, d’eaux polluées et de gaz carbonique. Aujourd’hui, nous pillons ses poissons et détruisons ses habitats. Demain, ferons-nous de même avec ses ressources génétiques et minérales ? Objet de toutes les convoitises et de compétitions effrénées, l’Océan sera-t-il, la cause et le théâtre de prochains conflits armés ?

L’OCÉAN EST LA RESPONSABILITÉ DE TOUS.

Les accords internationaux de la deuxième moitié du XXème siècle ont défini un cadre nécessaire et longtemps considéré comme suffisant pour la bonne gestion de l’Océan. Mais il est urgent d’aller plus loin et de construire ensemble une nouvelle approche, qui place la responsabilité collective au-dessus des principes de liberté et d’appropriation.

L’OCÉAN EST LE BIEN COMMUN DE L’HUMANITÉ.

L’Accord de Paris sur le climat, dans son préambule, encourage tous les États à veiller à l’intégrité de l’Océan en tant qu’écosystème en vue de la protection de sa vaste biodiversité. Alors que les Nations unies s’apprêtent à compléter le statut de la « Haute mer » en vue de mieux la protéger et d’utiliser durablement ses ressources

http://oceanascommon.org/

THERE’S BUT ONE OCEAN, GLOBAL AND ENDLESS.

The great current that runs through the Ocean, sometimes on the surface where it’s warmed, sometimes in the depths where it becomes cold, joins all of it together. It takes a thousand years for a drop of our One Ocean to flow all around the world.

THE OCEAN IS A TREASURE FOR HUMANITY.

Thanks to its activity and its interaction with the air, the Ocean captures carbon, generates half of the oxygen in the atmosphere and controls the climate. The rich biodiversity and the abundance of life it hosts, both feed us and protect our coasts. Every single day, we benefit immensely from its energy, its contents and from the medicines we’re discovering in it. Since the beginning of time, it has brought humans together and enabled virtually all the world’s commercial trade. It makes us marvel and it makes us dream.

IT’S THE FUTURE OF HUMANITY, YET IT’S UNDER THREAT.

We’re drowning our Ocean in garbage, plastics, polluted waters and carbon gases. Right now, we’re plundering its fish and destroying its habitats. Tomorrow, will we do the same with its genetic and mineral resources? As the object of our relentless and ever-competitive needs, will the Ocean become the cause and the stage of future armed conflicts?

THE OCEAN IS THE RESPONSIBILITY OF ALL.

The international agreements of the second half of the 20th century put in place a regime that has long been considered necessary and sufficient for the Ocean’s management. But we must go far beyond and together develop a new approach that places collective responsibility well above the traditional principles of freedom and ownership of the Ocean.

THE OCEAN IS THE COMMON GOOD OF HUMANITY.

The foreword to the Paris Agreement on climate encourages all States to watch over the integrity of the Ocean as an ecosystem, with a view to protect its vast biodiversity. Currently, the United Nations is rushing to finalize a legal regime for the High Seas that better protects them while enabling the sustainable use of their resources

http://oceanascommon.org/