Fin du calvaire pour les fonctionnaires béninois partant en retraite

Des réformes entreprises par le Bénin permettent aux fonctionnaires retraités de bénéficier de leurs droits à temps.

PNUD Bénin
May 16 · 4 min read
Tri, classement et archivage des dossiers dans une administration publique

Pour la plupart des fonctionnaires béninois, le départ à la retraite était jusqu’il y a peu un cauchemar, en raison du véritable parcours du combattant requis pour obtenir le carnet de pension à temps et percevoir sa cotisation.

Des agents de la Direction des Retraites et des Archives en pleine activité

Le calvaire de Georgette est celui que vivaient chaque année en moyenne un millier de fonctionnaires de l’Etat en fin de carrière, sur un effectif d’environ 70 000 agents en fonction. En l’absence de carnet de pension, les plus vulnérables peinaient à subvenir à leurs besoins fondamentaux, particulièrement l’accès aux soins de santé.

Thomas (à gauche) en pleine activité sportive avec son ami Alassane, tous deux retraités

Bien que le Code des pensions civiles et militaires de retraite en République du Bénin stipule bien que le fonctionnaire partant en retraite doit être en possession de son livret de pension le jour de son départ, il y a beaucoup de dysfonctionnements et de lenteurs dans le traitement des dossiers. Les candidats doivent rassembler une trentaine de pièces administratives dont certaines remontent au début de la carrière de l’agent, une démarche relevant parfois de la gageure pour le demandeur. Une fois le dossier complet déposé, il est soumis à un processus de traitement long et complexe.

Alassane a pu traverser les moments durs d’attente de son carnet de pension grâce au petit commerce de son épouse

Grâce au Projet d’Appui à la Réforme Administrative et Institutionnelle et à la Réforme de la Fonction publique appuyé par le PNUD, aux efforts conjugués du Ministère du Travail et de la Fonction publique et du Ministère de l’Economie et des Finances, le carnet de pension est maintenant délivré en un temps record. Le délai passe de plusieurs semaines voire deux ans à environ un mois. Au lieu des 27 pièces administratives qui étaient exigées auparavant, le requérant doit juste en fournir trois (3) : photos, relevé d’identité bancaire et un formulaire à remplir pour indiquer le lieu où l’on souhaite percevoir sa pension.

Voie en face de la tour administrative abritant plusieurs ministères dont celui de la Fonction publique et du Travail à Cotonou

Le projet s’attaque également à la numérisation du processus de gestion de la carrière et à la mise en place d’un système intégré de gestion des ressources humaines qui permettront d’éradiquer définitivement l’accumulation des dossiers des agents de l’Etat. Ainsi, 2 retraites des différentes parties prenantes ont été organisées au cours de l’année 2018. Elles ont permis de mettre en place un guichet unique pour tous les travaux relatifs aux circuits administratifs et financiers, et de recueillir sur place les paraphes, visas, signatures des différents acteurs de la chaîne de traitement des dossiers.

En 2018, plus de 5 000 actes sur les 6 614 dossiers en instance ont été pris et 4 445 nouvelles recrues ont reçu leurs numéros de matricules en un temps record.

Démarré en 2014, le projet est en passe d’être reconduit jusqu’en 2023.

Alassane occupe son temps de retraite à des activités piscicoles. Il nous montre ici son étang piscicole

Texte et photos de Paul Douakoutche & Elsie Assogba / PNUD Bénin

PNUD Bénin

Written by

Le PNUD est le réseau mondial de développement dont dispose les Nations Unies. Il appuie le Bénin à relever les défis d’un développement humain durable.