LYFT : Le principal concurrent d’Uber aux États-Unis, une IPO en approche…

  • Fondée en 2012 et basée à San Francisco, Lyft fournit des services de taxi en ligne et de covoiturage. C’est la deuxième plus grande société de covoiturage aux États-Unis, elle a levé plus de 5 milliards de dollars de capitaux auprès d’investisseurs tels qu’Alibaba, Andreessen Horowitz, Rakuten, Mayfield Fund, etc. La société est le premier concurrent d’Uber aux Etats-Unis.
  • Lyft devrait générer des revenus de 2 milliards de dollars en 2018 après avoir franchi la barre du milliard de dollars en 2017. L’entreprise pourrait atteindre le seuil de rentabilité dans les 2 à 3 prochaines années. A l’inverse, les pertes d’Uber augmentent à mesure que l’entreprise suscite les polémiques liées à sa présence mondiale
  • Le covoiturage, une industrie qui n’existait même pas il y a dix ans, est aujourd’hui évaluée à 61,3 milliards de dollars et devrait atteindre 218 milliards de dollars d’ici 2025 ; selon MarketsandMarket cela serait principalement lié à la croissance de l’urbanisation et à la diminution du nombre de propriétaires de voitures. Cette tendance démontre un potentiel de croissance exponentielle de cette industrie qui devrait profiter aux pionniers. Lyft, en tant que deuxième acteur du marché aux Etats-Unis, a établi une forte position concurrentielle sur ce marché.
  • Lyft réalise actuellement 550 millions de courses par ans (contre 5 milliards pour Uber). Lyft opère uniquement aux Etats-Unis et au Canada (300 villes contre 600 villes et 65 pays dans le monde pour Uber).
  • Ayant commencé à fonctionner en 2012, Lyft a commencé à combler l’écart après Uber. L’entreprise a pu consacrer plus de temps et de ressources à la commercialisation de sa marque, tandis qu’Uber a dû assumer la responsabilité de sensibiliser les consommateurs à l’utilisation du covoiturage et à créer une nouvelle catégorie de services. Lyft a également bénéficié de l’agressivité dont a fait preuve Uber en faveur de la mise en place d’un cadre juridique pour ce nouveau business.

Synthèse

  • En décembre dernier, Lyft a déposé des documents confidentiels en vue d’un premier appel public à l’épargne début 2019.
  • Selon Bloomberg, les banquiers ont évalué l’introduction en bourse de lyft entre 18 et 30 milliards de dollars. Uber, dont la valeur s’élève actuellement à environ 70 milliards de dollars, a entamé des pourparlers avec des banques afin de fixer le prix potentiel d’une introduction en bourse à 120 milliards de dollars, selon un rapport du Wall Street Journal.
  • Lyft est entré dans l’espace de la micro-mobilité avec des vélos électriques et des scooters. En 2018, Lyft a fait l’acquisition de Motivantes, la plus grande entreprise de vélos en libre-service aux États-Unis, et prévoit de faire concurrence aux entreprises de vélos en libre-service. Les partenariats avec Waymo, Drive.AI, Ford, Jaguar et General Motors (qui est également l’un de ses investisseurs pour 500 millions de dollars) donnent à Lyft un avantage sur Uber pour les véhicules autonomes.