Un royaume de conneries
sandra
31

Je partage ton point de vue, il aurait mériter d’être approfondis sur l’idée de ne pas avoir de président.

Malheureusement, face à tout ce qui arrive, tout ce qui se passe et lorsqu’on voit que l’humain importe peu auprès de ceux qui ont le veai pouvoir, le sentiment d’impuissance domine. Trop peu de gens réalisent leur état d’asservissement.

Pendant ce temps là, en Finlande, on étudie la possibilité d’une allocation universelle mensuelle à 1000€.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.