GeTicket — Case Study


Reboot Factory

Nous venons de prendre part à un workshop basé sur le développement d’applications mobiles, celui-ci s’est étalé sur 3 semaines.

Par groupe de 4, il nous était demander de mettre au point une application mobile répondant à une problématique précise, et par conséquent à des besoins utilisateurs spécifiques.

Plusieurs techniques étaient nécessaires afin de mener à bien ce projet. C’est pourquoi les notions de “bases de données” ou bien de “responsive design” firent partie intégrante de notre apprentissage concernant la conception de cette application.

Problématique et solution

Premièrement, nous avons utilisés individuellement des post-it afin de marquer toutes les problématiques qui nous passait par la tête. Nous nous sommes ensuite concertés dans le but d’effectuer une mise en commun.

Parmi les proposions les plus pertinentes de chacun, certaines se faisaient remarquer de par leur récurrence. Un concept en particulier nous a attiré, de par l’implication de chacun vis-à-vis de cette problématique mais aussi de par les possibilités de réalisations que nous offrait celle-ci.

Le concept établi, il ne nous restait plus qu’à nous lancer dans la réalisation de l’application à proprement parlé.

Si tu as une pomme, que j’ai une pomme, et que l’on échange nos pommes, nous aurons chacun une pomme. Mais si tu as une idée, que j’ai une idée et que l’on échange nos idées, nous aurons chacun deux idées.

— George Bernard Shaw


Notre concept

Les festivals et les tickets sold out semblaient être une préoccupation commune, c’est pourquoi notre équipe à décidé de se lancer dans la conception d’une application permettant aux festivaliers de revendre ou racheter des tickets de festivals en tout genre. Cette application offrirait un gain de temps exceptionnel à ses utilisateurs, voir même la chance de pouvoir participer à leur festival favori alors que sans celle-ci, cela n’aurait peut-être même pas été possible. Grâce à un système de cotation concernant le revendeur ( système de profil mit en place ), l’utilisateur bénéficierait d’une sécurité amplifié par rapport aux méthodes classiques concernant le rachat de tickets de festivals.

Si toi aussi tu en as marre de chercher indéfiniment après un ticket pour ton festival favori alors que celui-ci est annoncé comme sold-out… Alors ton seul espoir c’est GeTicket !

Personas

Après avoir choisi notre concept d’application mobile, nous avons créé différents personas afin d’identifier quel était exactement notre public cible.

Lisa Mertens

22 ans

étudiante en médecine

Néerlandophone

Souriante et extravertie, elle aime par-dessus tout ses sorties entre amies

Voor nacht in, voor dag uit. (Rentre avant la nuit, sors avant le jour.)

Michel

42 ans

Bûcheron

Francophone

Passionné par la forêt et ce qui y vit, il se considère comme l’ami des animaux

La nature est pleine d’enseignements, ouvrez grands les yeux, et elle vous instruira.

Dan Abizera

32 ans

Avocat

Francophone

Profite des festivals pour se retrouver avec ses amis d’enfance

La conclusion de cette étape est assez évidente, par exemple l’âge semble être un facteur important concernant le public touché par la problématique avancée initialement.

Grâce à ces personas, nous avons pu cibler exactement quels étaient lesbesoins utilisateurs primordiaux à cette application.


Le contenu et fonctionnalités

Afin d’élaborer le contenu et les fonctionnalités, nous avons utilisez une nouvelles fois les post-it. Chaque situation, fonctionnalité ou contenu qui nous semblait pertinent était marqué sur un de ces dite post-it, pour ensuite être rassemblé par pertinence dans le but d’extraire le plus important pour l’application à proprement parler.


Regard extérieur

Afin d’évaluer si notre application se développaient avec les bases nécessaires, nous avons utilisés le système de tri à carte. Celui-ci consiste à recevoir des avis extérieurs en leur demandant de donner lesfonctionnalités/contenus qu’ils pensaient utiles à celle-ci et de les inscrire sur ces dites cartes. Ceci nous à permit d’évaluer si notre propre contenu correspondait aux attendent des futurs utilisateurs.

Le tri à cartes permet de définir :

Le regroupement des informations selon la logique utilisateur ( qui peut très souvent différer de celle du concepteur).

La dénomination des rubriques ou regroupements d’information selon la terminologie utilisateur.


Prototypage et test utilisateur

L’étape du prototypage consistait en la mise au point d’un visuel quant à l’application, le tout sur papier. Nous avons dû itérer à maintes reprises sur cette étape.

Le test utilisateur quant à lui, nous a permit de cibler très rapidement qu’elles étaient les erreurs que nous avions commis lors du prototypage, nous avons donc plus d’une fois modifié le prototype afin d’arriver à un test utilisateur concret et fonctionnel au maximum.

Nous avons pu dès lors mettre au point le design de l’application à proprement parler.


Dernière étape

L’intégration s’est faite grâce aux dernières technologies disponibles en terme de web. C’est à dire l’HTML5/CSS3/Javascript.


Le résultat

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Thomas Claude’s story.