Discovery est le pionnier des offres d’assurance-santé intégrant des objets connectés

L’assureur sud-américain Discovery a été le premier à créer une formule d’assurance qui intègre les habitudes sportives et les comportements alimentaires de leurs clients et qui les mesure en utilisant des données d’un bracelet connecté Fitbit. Les “bons” comportements entrainent des réductions des primes de risque et des avantages additionnels comme des places de cinéma ou des billets d’avion.

Ce produit, baptisé Vitality, a été développé dans de nombreux autres pays où des assureurs locaux se sont associés à Discovery pour bénéficier de leur expertise : Prudential au Royaume-Uni, John Hancock aux USA, Generali en Italie, etc.

En France, ces offres restent plus confidentielles pour deux raisons. Tout d’abord, les restrictions sur les données personnelles sont plus importantes. Ensuite, les assurances-santé sont moins chères que dans de nombreux autres pays. L’incitatif du prix est donc moins important pour que les consommateurs français acceptent de transférer des informations personnelles.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.