Adélaïde de Lastic

La question de la responsabilité qu’on impute à l’entreprise prend, depuis les années 2000, de plus en plus d’importance. Elle est appelée « responsabilité sociale de l’entreprise », RSE, ou plus exactement Responsabilité Sociétale de l’Organisation (RSO), « organisation » désignant ici une entité socio-économique tous statuts juridiques confondus, de la SA à la coopérative en passant par la mutuelle ou l’organisme publique. La RSO désigne la responsabilité des organisations envers la société et les générations futures, par rapport à la soutenabilité des pratiques économiques, sociales, environnementales et de gouvernance. …

Chercheur associé à l’Institut Charles Cros et proche de la Société Internationale de Mythanalyse, Lorenzo Soccavo articule ses travaux autour d’une double activité, à la fois de chercheur en prospective de la lecture, et, de conseil en innovation du livre à Paris. Son blog : https://prospectivedulivre.blogspot.fr/

Vivre c’est toujours lire : capter, décoder et documenter les signes de son environnement.

- Vous êtes prospectiviste du livre. Pourriez-vous revenir sur les mutations que le livre a connu ?

En fait elles sont peu nombreuses en termes de supports et de dispositifs. Des tablettes d’argile aux livres imprimés sur papier, en passant par les rouleaux de papyrus et les codex de parchemin copiés et recopiés à la main, l’espace…

Juliette Engammare a mené pour son travail de doctorat une enquête pendant cinq ans sur l’usage et les pratiques familiales des séries télés mettant en scène des modèles familiaux. Elle revient sur la réception des séries au sein des foyers.

Depuis des années, trois séries télévisées américaines plébiscitées par le groupe M6 sont réunies par leurs circonstances de diffusion : La petite maison dans la prairie, Malcolm in the middle et Desperate Housewives. Chacune présente une structure familiale spécifique, appréhendée en famille. …

Lorsqu’un appareil doit communiquer avec un être humain, le médium choisi est souvent soit visuel (clignotement, signaux…) soit auditif (sonnerie, sirène…).

Récemment, l’informatique vestimentaire à explorer le toucher avec le retour haptique (par exemple pour indiquer discrètement à son propriétaire qu’il faut se lever, ou que l’on a reçu une notification).

Si la communication par le goût semble encore peu explorée, on observe un intérêt soutenu des designers pour l’odorat.

Si les odeurs sont des repères facilement mémorisables, déjà utilisées par certaines marques dans le cadre d’un marketing olfactif, ou par des entreprises comme la RATP[1] qui utilise une senteur…

Les nouvelles technologies sont censées nous faciliter la vie, et en particulier, rendre les actions plus rapides. En un mot, pour un consommateur, plus une action serait exécutée rapidement, plus elles seraient perçues comme efficaces, modernes…

Or une étude de la Harvard Business School, parue en septembre 2011 montre que la perception de l’utilisateur emprunte un chemin paradoxal. Ce phénomène est qualifié par Ryan W. Buell et Michael I. Norton de « Labor Illusion. »

À l’heure où l’informatique rend tout presque instantané, une lenteur rencontrée est interprétée sous deux aspects antinomiques : soit le logiciel est mal écrit, soit…

« Si l’inventeur de l’automobile avait demandé ce que ses consommateurs voulaient, ils auraient répondu un cheval plus rapide ».

Cette anecdote que Steve Jobs racontait à l’envi révèle la profonde méfiance que le fondateur d’Apple avait à l’égard des enquêtes sur les attentes des consommateurs.

l’UX — un défi pour chaque service.

Si d’un côté de nombreuses entreprises multiplient les enquêtes pour savoir ce que leurs utilisateurs veulent vraiment, ou encouragent au maximum les feed-back, d’un autre côté, on constate que les véritables ruptures en réalité n’émergent pas d’une écoute attentive des consommateurs. Ici, le consensus par recoupement n’est pas le gage d’une vision claire et…

Le secret de Netflix, Amazon, Google ? Leur capacité à proposer des contenus qui pourraient correspondre à vos précédents achats, recherches, locations. Concurrents frontaux de la curation humaine, les algorithmes peuvent analyser des milliers de caractéristiques et en tirer des suggestions pour les futurs utilisateurs du service.

Tom Vanderbilt, l’auteur de Trafic, revient dans You May Also Like (2016)sur cette capacité des grandes sociétés à détecter toujours plus finement nos préférences pour ensuite nous proposer un contenu sur-mesure. Du moins, que l’on pense sur-mesure. …

SYMBOLON.consulting

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store