Agenda du Sahel

10 Juillet 2017

Mauritanie:

Huit partis de l’opposition mauritanienne ont signé lundi une déclaration portant création d’une nouvelle coalition pour un “boycott actif” du référendum constitutionnel du 5 août. La nouvelle coalition a appelé tous les Mauritaniens à “s’associer activement à la campagne de boycott de cette mascarade qui vise à perpétuer le régime de la gabegie, de l’injustice et de l’exclusion”. Les partis de l’oppostion “proclament leur volonté inébranlable de s’opposer fermement au référendum que le pouvoir s’entête à vouloir organiser en violation de la Constitution et en dehors de tout consensus” a déclaré Jemil Ould Mansour, le chef du parti islamiste Tewassoul, lors d’un point de presse.

Tchad:

Depuis deux ans au Tchad, les citoyens éprouvent d’énormes difficultés à se faire délivrer leurs cartes d’identité. Compte tenu de la crise financière, le gouvernement a revu à la hausse le prix de la délivrance du document afin de renflouer le trésor public. Les citoyens et les organisations de la société civile dénoncent cette initiative. Suspendu depuis 2016 par manque de matériel adéquat, le service technique et d’identité civile est redevenu opérationnel courant mai. Le prix de la carte d’identité est passé de 4 000 à 10 000 francs CFA pour les 90 000 Tchadiens possédant des papiers d’identité arrivant à expiration. Ce prix officiel a été publié dans le budget général de l’Etat pour l’exercice 2017.

Mali:

10 soldats maliens sont portés disparus suite à une embuscade de militants islamistes dans le nord du désert du pays de l’Afrique de l’Ouest, selon l’armée malienne.Un convoi de l’arméeaurait été attaqué dimanche dans la route entre les villes de Gao et Menako, une région de plus en plus menacée par une résurgence de groupes militants, certains avec des liens vers Al-Qaida.

L’armée reste sans nouvelle d’une partie d’un de ses convois. Il est tombé, ce dimanche, dans une embuscade à une soixantaine de kilomètres de Ménaka dans le nord-est du pays. Il y a eu ensuite un accrochage et depuis plusieurs véhiculent manquent toujours à l’appel.

11 Juillet 2017

International:

Lors d’une conférence de presse lors du sommet du G20 à Hambourg le 8 juillet, le président français Emmanuel Macron a répondu à une question d’un journaliste de la Côte d’Ivoire. Le journaliste a demandé pourquoi il n’y avait pas de plan Marshall pour l’Afrique. La réponse de Macron a inclus ces commentaires: «Le défi de l’Afrique est complètement différent, il est beaucoup plus profond. Il est civilisationnel aujourd’hui. Les États en panne, les transitions démocratiques complexes, la transition démographique».

12 Juillet 2017

Mauritanie:

Une plainte a été déposée, il y a une semaine, auprès de la Haute Cour de justice par le Parti socialiste sans frontière contre le président Idriss Déby Itno. Cela fait suite aux propos tenus par le chef de l’Etat tchadien, le 25 juin dernier, au cours d’une interview à RFI, TV5 et le journal Le Monde dans lequel Idriss Déby affirmait avoir été obligé de se maintenir au pouvoir. Un aveu qui mérite qu’il soit destitué, estime ce parti d’opposition.

Tchad:

Depuis le début de l’année 2017, des discussions ont lieu sur les conditions des travailleurs tchadiens, mais la plateforme syndicale vient de quitter la table des négociations. Les deux parties s’étaient engagées à continuer les discussions sous certaines conditions. Parmi les plus importantes de ces conditions, il y avait le paiement d’avantages financiers lors des avancements dans la fonction publique. En clair, une promotion pour un travailleur égale un salaire plus conséquent. Autre avantage la prise en charge des frais de transport des travailleurs par l’Etat.

Mali:

Des séparatistes touaregs ont pris le contrôle d’une ville dans le désert du Mali au nord après des jours de combats Les combats entre les factions rivales de Touareg se sont intensifiés et menacent de dérailler un accord de paix 2015 visant à mettre fin aux années de conflit et d’instabilité dans le pays enclavé de l’Afrique de l’Ouest, un important producteur d’or.

13 Juillet 2017

Sahel:

A l’issue du Conseil des ministres franco-allemands du 13 juillet, la France, l’Allemagne ont acté leur participation à l’Alliance pour le Sahel, une initiative lancée par Emmanuel Macron lors du sommet du G5 le 2 juillet. Cette structure vise à faciliter les échanges et la mise en commun des financements entre bailleurs internationaux pour accélérer et rendre plus efficace l’aide au développement au Sahel. Les 200 millions d’euros que l’Agence française de développement doit mobiliser en 5 ans pour les pays du G5 devraient transiter, au moins en partie, par cette nouvelle plateforme. Mais les annonces des autres partenaires sur les fonds qu’ils comptent mobiliser se font attendre.

Mali:

Les soldats français de l’opération Barkhane et les soldats maliens ont neutralisé une douzaine de terroristes ces derniers jours dans la région de Gao lors de deux opérations distinctes. En début de semaine, lundi 10 juillet, deux hélicoptères de Barkhane entament une mission de reconnaissance aérienne. Une opération de routine, mais alors qu’ils survolent le désert au nord-est de Gao, ils repèrent deux pickup avec de nombreux hommes armés à bord qui finissent par ouvrir le feu sur les hélicos. Quatre groupes de commandos sont alors héliportés sur la zone. Après de violents combat plusieurs terroristes sont tués et les deux véhicules détruits grâce à l’appui feu des hélicoptères. Durant toute l’opération, ce sont les soldats maliens prévenus dans la foulée qui ont assuré la couverture de la zone en appui des Barkane.

Niger:

Mardi 11 juillet, Amnesty International a appelé les autorités du Niger à annuler les charges retenues contre plusieurs journalistes, leaders de la société civile et activistes politiques détenus, selon l’ONG, arbitrairement, et à les libérer sans condition. Le ministre de l’Intérieur du Niger, Mohamed Bazoum, joint mardi 12 juillet par Jeune Afrique, soutient que chacune des personnes défendues par l’ONG a commis au moins une infraction.

Un militant de l’opposition au Niger, Ibrahim Bana, a été condamné jeudi à trois mois de prison dont deux avec sursis pour des “commentaires tendant à influencer une décision d’instruction” sur les réseaux sociaux, a indiqué son avocat.

Mali:

Au moins trois soldats maliens ont été tués et cinq étaient toujours portés disparus jeudi, quatre jours après une attaque dans le nord du Mali, où l’armée malienne a annoncé la mort d’une douzaine de jihadistes dans des opérations conjointes avec l’armée française.

Malgré la situation conflictuelle sur le terrain, les membres du comité de l’accord pour la paix se sont réunis à Bamako. Le mécanisme opérationnel de coordination (MOC) et le retour de l’administration à Kidal ont été au centre des débats, alors que sur le terrain les affrontements entre la CMA et la Plateforme continue de faire des victimes.

14 Juillet 2017

Sahel:

Paris et Berlin, accompagnés de nombreux partenaires, ont lancé, jeudi 13 juillet, l’Alliance pour le Sahel, une initiative visant à faciliter les échanges entre les principaux bailleurs de fonds de l’aide au développement dans cette région. C’est l’Agence française de développement (AFD, partenaire du Monde Afrique) qui est chargée de l’utilisation des fonds français pour ce type de projet. Trois questions à Rémy Rioux, son directeur.

Le conflit au Mali s’étend désormais au Burkina Faso et au Niger, avec une forte augmentation des attaques de groupes extrémistes dans les régions frontalières ces derniers mois, a averti jeudi le représentant spécial des Nations unies en Afrique de l’Ouest, Mohamed Ibn Chambas.

Burkina Faso:

Dans un article publié sur Facebook, Lookman Sawadogo, ex-directeur de publication du journal « Le Soir », au Burkina Faso, avait mis en cause un des magistrats membres de la commission d’enquête. Une commission chargée justement de faire la lumière sur les cas de manquement à la déontologie au sein de la magistrature, et donc notamment des cas de corruption. Ces magistrats qui ont ensuite porté plainte contre le journaliste.

Niger:

Le président du Niger, Mahamadou Issoufou, a affirmé vendredi que Niamey, la capitale de son pays, « étouffait sous les déchets » et a accusé les autorités municipales « d’insouciance » face à l’insalubrité de la ville.

La cité minière d’Arlit, où le groupe français Areva exploite de l’uranium, est isolée du reste du Niger, a appris vendredi l’AFP. Le pont s’est “effondré comme un château de cartes” la semaine dernière après de fortes pluies qui ont provoqué une crue du Kori-Telwa, le cours d’eau au-dessus duquel il a été érigé, a expliqué l’AFP Moussa Hassane, un résident d’Agadez, la grande ville du nord du Niger.

Le taux de contraception estimé à seulement 12% chez les femmes ralentit la maîtrise de la démographie galopante au Niger, qui peine à nourrir ses 18 millions d’habitants, a déploré cette semaine le gouvernement. « Le taux de contraception a connu une légère augmentation, de 5% en 2006 à 12%. La situation de la planification familiale demeure encore une préoccupation majeure au Niger », a déclaré la ministre de la Population, à l’occasion de la Journée mondiale de la Population. « Seulement 14% » des femmes nigériennes mariées utilisent une méthode de contraception moderne, contre une moyenne de 12% au plan national, s’est-elle alarmée dans un message radio-télévisé.

Mauritanie:

Le sénateur Mohamed Ould Ghadda a été jugé et condamné jeudi 13 juillet par le tribunal correctionnel de Rosso à 6 mois de prison avec sursis pour homicide involontaire pour avoir tué deux personnes il y deux mois dans un accident de la route. Incarcéré une première fois en mai, il avait été relâché grâce à un vote des sénateurs demandant la suspension des poursuites, avant d’être à nouveau arrêté en fin de semaine dernière à l’issue de la session parlementaire. Le sénateur, qui avait entamé une grève de la faim pour dénoncer une incarcération à motifs politiques, a été remis en liberté à l’issue du verdict.

Mali:

La situation sécuritaire se dégrade toujours dans le centre du pays. Des terroristes ont attaqué un village en s’en prenant aux symboles de l’Etat. Dans le même temps, l’armée malienne a annoncé avoir abattu un homme qu’elle présente comme un des leaders de l’attaque de la douane et de la gendarmerie de Bénéna, qui a eu lieu la semaine dernière.

Alors que le G5 Sahel s’efforce de réunir les moyens nécessaires au déploiement d’une force de 5 000 hommes, les diplomates de la région s’activent pour trouver une personnalité capable de débloquer la crise au Nord-Mali.

« Une mission de la garde nationale a abattu le terroriste Bekaye Sangaré à Mougna », localité à 40 km à l’ouest de Djenné, dans la région de Mopti (centre), a affirmé à l’AFP une source militaire. La garde nationale est une unité de l’armée malienne. Le chef jihadiste a été tué jeudi soir, a affirmé la même source militaire, sans donner de détail sur les circonstances de l’opération.

15 Juillet 2017

Mauritanie:

Les salariés du groupe Total entament leur quatrième jour de grève. Les employés réclament le paiement de leurs heures supplémentaires et d’arriérés de salaires. Cette grève, qui est engagée pour une durée indéterminée, fait suite, selon les syndicats, à « une série de promesses non tenues » par la direction.

Tchad:

L’ancien maire de Moundou, Laoukein Kourayo Médard est aux arrêts depuis deux jours. Même si on ne sait pas grand-chose des raisons du placement en garde à vue du leader politique qui est arrivé 3e lors de la présidentielle d’avril 2016, tout laisse croire qu’il s’agit d’un règlement de compte politique.

Mali:

Des milliers de Maliens sont descendus dans la rue samedi pour protester contre la planification d’un référendum, prévoyant des modifications constitutionnelles qui donnerait des pouvoirs supplémentaires au Président Ibrahim Boubacar Keita, créerait de nouvelles régions et reconnaitrait la patrie ethnique des Touaregs.

16 Juillet 2017

Mali:

Des milliers de Maliens ont pris la rue samedi pour protester contre un référendum planifié sur les changements constitutionnels qui donnerait des pouvoirs supplémentaires au Président Ibrahim Boubacar Keita, créerait de nouvelles régions et reconnaitrait la patrie ethnique des Tuareg. Le gouvernement du Mali a retardé le vote, qui était initialement prévu pour la semaine dernière, mais prévoit toujours de le poursuivre cette année.

Ce qu’il fallait lire cette semaine..

Monitoring de la stabilité régionale dans le bassin sahélien et en Afrique de l’Ouest — Avril à juin 2017

http://www.grip.org/fr/node/2373

Why do some with radical views become terrorists yet others don’t?

https://www.eurekalert.org/pub_releases/2017-04/apa-wds040317.php

“Faire la paix et constuire l’Etat : Les relations entre pouvoir central et périphéries sahéliennes au Niger et au Mali »

http://www.defense.gouv.fr/irsem/publications/etudes/etudes-de-l-irsem/

Afrique / Mali : le chef de la tribu Kel Antessar adresse une lettre au médiateur de la république.

http://lafriqueadulte.com/2017/07/13/afrique-mali-chef-de-tribu-kel-antessar-adresse-lettre-mediateur-de-republique/

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Sahel2r3s’s story.