En marche… pour moi ?
Fred Mandrea
42

Merci Fred pour ces réflexions sur l’avenir que nous, les entrepreneur.es, voulons défendre pour notre pays. J’ai fait un cheminement proche du tien, avec une différence, mon president sera Emmanuel Macron. Pourquoi ? Parce que sa campagne nous fait déjà entrer dans le 21eme siècle, dans l’approche et l’exécution inclusive en tous points. Il n’est pas juste un bon candidat au pitch pour reprendre le parallèle avec les startup. Il a déjà démontré une belle traction avec plus de 150 000 adhérents, pour beaucoup des citoyens qui s’engagent pour la première fois en politique. Nouveau marché, disruption, révolution… des arguments concrets pour construire une société progressiste. Alors oui, le revenu universel est une belle idée. J’y ai réfléchi longuement. Seulement, la France n’est pas prête pour ce nouveau modèle. C’est trop tôt parce que nous avons avant tout besoin de nous réunir et de nous reconstruire autour d’une valeur qui cimente notre société : et cette valeur c’est l’emploi. Dans le contexte actuel, nous avons besoin de retrouver de l’espérance. Cette espérance, c’est restaurer le travail comme une valeur fondatrice d’une société qui va enfin de l’avant après avoir patiné durant déjà trop d’années. Nous le savons en tant qu’entrepreneur.es. Nous sommes investis d’une mission : créer de la valeur pour notre société. Et tous, toutes, quel que soit notre choix de vie, notre statut, nous avons besoin de donner de la valeur à ce que nous faisons, chaque jour. Bien sûr, philosophiquement et intellectuellement, j’adhère davantage à la création de valeur sociétale que «productive» et «capitaliste». Mais le monde d’aujourd’hui ne se théorise pas… La valeur travail, si on permet à chacun d’y donner du sens, est pour l’heure un beau projet pour La France. Voilà pourquoi j’adhère pleinement et passionnément à #EnMarche.