La genèse de Showtify (part. 1)

C’est une longue histoire qui ressemble à un chemin de croix (dans la tradition catholique, le chemin de croix [via crucis] est un acte dévotionnel privé ou communautaire) teinté de narcissisme primaire (le narcissisme primaire lui correspond à une autosuffisance (illusoire) du nourrisson facilitée par l’indistinction entre lui-même et le monde extérieur).

Loin de moi l’idée de me faire passer pour un pénitent qui mérite de la compassion, simplement l’impression que mon parcours est le stéréotype du parcours d’entrepreneur fait de hauts et de bas.

Loin de moi également l’idée d’être une personne suffisante, simplement l’impression d’être parfois animé par des croyances aveugles dictées par ma confiance personnelle intrinsèque.

Il n’en demeure pas moins que ma conviction est comme au premier jour. Après 8 années d’expérience dans le web je me lève toujours chaque matin avec bonheur, convaincu que la lumière est au bout du tunnel.

J’adore ma vie d’entrepreneur : les projets c’est la vie !

Tout a commencé en 2008 grâce à Jean-Pierre Pernaut !

Je ne devrais pas en parler puisque que ce n’est pas glamour, puisque ce n’est pas une histoire dont les médias raffolent, puisque ce n’est pas une anecdote qui met en valeur ma créativité … mais c’est ainsi, je n’ai pas de complexe à en parler (je l’ai dit plus haut … narcissique primaire) alors je le dis haut et fort : Oui c’est Jean-Pierre Pernaut et son journal de 13 heures du tour de France des chats crevés et de la vie en maison de retraite qui m’a mis la puce à l’oreille.

A l’époque j’étais auto-constructeur de ma maison après 10 années passées dans la logistique où j’ai surtout appris le sens des priorités.

J’étais un petit parieur sportif perdant (20/30€ par mois … à hauteur de mes moyens), et voilà un reportage sur les paris sportifs, des lobbyistes et des parlementaires évoquent l’idée d’une régulation du marché français des paris sportifs.

Mon sang n’a fait qu’un tour, depuis tout petit je cherche une idée pour me lancer, cette fois c’est la bonne !

Le seul qui gagne aux paris sportifs c’est le bookmaker … alors je vais faire bookmaker !

Like what you read? Give Showtify a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.