Comment reconnaître les actions exceptionnelles en Bourse (Partie 2)

Après vous avoir expliqué les avantages de l’analyse graphique en périodes mensuelles, il sera question de volatilité pour cette seconde partie.

Je sais pour beaucoup d’entre vous qu’elle génère de l’angoisse dans vos décisions d’investissement ou votre gestion de votre portefeuille boursier.

Lorsque j’ai débuté en Bourse, elle m’a coûté énormément d’argent pendant un bon bout de temps. Cela aurait pu être pire si je fonçais durablement tête baissée.

Heureusement, j’ai vu le panneau STOP pour ne pas me mettre dans des situations compromettantes sur le plan psychologique.

Bref, je ne vais pas trop m’éterniser sur mon cas personnel. En effet, le but de cette deuxième partie est de savoir reconnaître des actions exceptionnelles en Bourse en tenant compte de la volatilité

Dans votre d’investisseur, vous devez apprendre à vous habituer à ce facteur. Je tiens à vous dire que vous n’aurez pas le choix.

Avant de vous donner l’astuce dont vous attendez avec impatience, un peu de théorie ne fera pas de mal.

Qu’est-que c’est la volatilité ?

Si vous souvenez de vos travaux pratiques en science physique, vous avez sûrement de toucher à un oscilloscope. Avec les boutons de réglage, vous obtenez une courbe avec une amplitude symétrique de haut en bas sur une période donnée.

Sur un graphique du cours de l’action, la volatilité ressemble à peu près à ça sauf que la régularité n’est pas forcément présente. Pour faire simple, c’est le niveau d’amplitude ou de fluctuation des cours sur une période de quelques semaines, mois ou années.

Maintenant si vous voulez savoir comment s’extirper de la volatilité pour reconnaître des actions exceptionnelles en Bourse, c’est ici en vidéo.