Sept projets innovants sur les rails

L’association “Plan D” souhaite redonner vie à la brasserie de La Ville Jouha

Saint-Brieuc Agglomération a lancé, cet automne, un appel à pr ojet baptisé “Expérimentations”. Sept projets ont été retenus et bénéfi cient d’aides allant de 3 000 à 10 000€. Un sacré coup de pouce !

Un lieu écolo et culturel

Trois jeunes filles, qui ont créé l’association Plan D, projettent de rénover une ancienne brasserie, dans le quartier de La Ville Jouha, à Saint-Brieuc. Elles veulent en faire un éco-lieu ouvert qui associerait des événements culturels et des actions de promotion et de développement de pratiques écologiques. “Nous souhaitons qu’il y ait un potager en permaculture, des ruches, des toilettes sèches… explique Pauline, une des porteuses du projet. Nous prévoyons d’organiser des ateliers, des conférences et de créer une petite bibliothèque de documentation.” Côté culture, “nous accueillerons des artistes pour des concerts, des expositions et des ateliers. Nous comptons proposer une petite salle de répétition et louer du matériel à bas coût.”

Pâtisserie hors les murs

Le but de ce projet est de redonner confiance à des personnes en insertion en leur proposant de préparer des pâtisseries à partir de produits frais et locaux. La jeune créatrice d’entreprise compte également proposer ses pâtisseries fines sur les marchés de l’Agglomération et de la côte.

Un garage solidaire à Balzac

Ce garage devrait permettre l’entretien et la réparation des véhicules des habitants des quartiers, sensibiliser à la mécanique, créer un espace d’entraide, prévenir les bricolages sauvages et les abandons de véhicules sur l’espace public. Il est également prévu que des véhicules d’occasion soient mis en vente… Ce projet bénéficie de l’accompagnement de l’association Unvsti.

Saint-Brieuc, ville comestible

Ce projet, porté par Vert le jardin avec Pâtures es Chênes et On n’est pas que des cageots, vise à mettre en place les conditions pour que les habitants se réapproprient les friches urbaines à des fi ns de production alimentaire de qualité. Il s’appuie sur des valeurs de partage, de reconnaissance et de transmission des savoirs. L’idée, c’est que la nature “réinvestisse” la ville et que chaque habitant puisse se servir dans le futur “potager”.

Semaine solidaire du numérique

Porté par l’AFPA, association de formation professionnelle des adultes, la semaine solidaire du numérique a pour ambition de lutter contre la fracture du numérique à travers des ateliers animés avec des stagiaires de la formation professionnelle. Ces ateliers auront notamment pour thème : la réparation, la maintenance informatique et la bureautique. L’acquisition de matériel devrait être favorisée pour les habitants des quartiers prioritaires.

Café social club

Soutenu par la MJC du Plateau et les habitants du quartier, ce café itinérant vise à créer du lien au sein du quartier Balzac.

Cité Watt

Un collectif citoyen du quartier de Robien souhaite créer une dynamique au sein du quartier afin d’installer, par des investissements participatifs, des panneaux photovoltaïques.