Comment écrire 3 pages tous les matins peut t’aider à te vider la tête et à avancer?

Tu ne te sens pas à ta place dans ton job, tu as envie de changer quelque chose mais tu ne sais pas quoi exactement ? Tu te poses plein de questions et tu as l’impression que tout s’emmêle? Tu sens que ces questionnements te prennent beaucoup (trop) d’énergie? Voici un exercice qui peut te donner un gros coup de pouce: les 3 pages du matin, une pratique conçue par Julia Cameron, écrivaine, scénariste et papesse américaine de la créativité. Ça n’a l’air de rien comme ça, mais c’est un outil ultra puissant dans une période de switch pour faire le tri et se reconnecter au passage à sa créativité…

#1. Ça consiste en quoi?

Il s’agit d’écrire tous les matins sans exception 3 pages d’écriture rapide dans lesquelles on donne libre cours à ses pensées, c’est-à-dire que l’on note tout ce qui nous vient à l’esprit.

#2. À quoi ça sert?

Ça sert à se laver le cerveau, à nettoyer tout ce qui nous encombre et à se reconnecter avec ce qui nous habite et qu’on ne parvient pas toujours à exprimer ou faire émerger.

Julia Cameron ajoute: « il est très difficile de se plaindre d’une situation matin après matin, mois après mois, sans être conduit à une action constructive. Les pages nous sortent du désespoir et nous amènent à des solutions que nous n’aurions pas pu imaginer. »

#3. Qu’est-ce qu’on doit écrire?

Absolument tout ce qui nous passe par la tête sans réfléchir! Le contenu n’a pas d’importance. Les fautes, les répétitions, le style ne comptent pas.

Et s’il n’y a rien qui sort? On écrit « je ne sais pas quoi écrire » jusqu’à ce qu’une pensée arrive! À noter également : il vaut mieux écrire à la main, le stylo sert en quelque sorte de canal à vos idées. :)

#4. Pourquoi trois pages manuscrites?

D’après Julia Cameron et notre propre expérience (parce que chez Switch Collective nous sommes des grand(e)s adeptes des pages du matin qui ont été un vrai outil de transformation personnelle) un chemin inconscient se trace automatiquement au fil des pages. On s’explique: la 1ère page permet de déverser ce qui nous traverse l’esprit (rêves, tracas, vide, etc.). Sur la 2e page en général on galère, l’inspiration baisse mais il faut persévérer! C’est sur la 3e page que parfois il se passe des choses vraiment intéressantes: une réponse à une question, une idée, une reconnexion à ce qu’on a dans les tripes…

#5. Pourquoi le matin?

Parce qu’après une longue nuit où notre inconscient a bien bossé, on a besoin de se recentrer et de se reconnecter à soi en s’accordant ce petit moment et en jetant sur le papier tout ce qui nous tracasse. On se libère et on classe ses idées pour être vif et éveillé pour le reste de la journée. On fait de la place pour être créatif! En tout, ça prend environ 30 min donc c’est un investissement en temps mais vous ne le regretterez pas si vous le faites tous les jours…

Tu l’auras compris, pour bien aborder une période de transition, il est important de se libérer de toute forme d’autocensure. Ces 3 pages tous les matins vont te permettre d’éloigner tes pensées négatives et de rebooster ta créativité pour te permettre de (re)lancer tes projets! Prêt(e) à déborder d’idées ? ;)

Si tu es en période de transition et que tu veux aller plus loin que ce petit exercice d’écriture, rejoins notre mini-programme gratuit “7 jours pour enclencher mon switch”. Tu recevras chaque jour pendant une semaine les 7 contenus indispensables pour lancer la dynamique…

>> Je rejoins le programme gratuit ! <<

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.