Koh Kood : l’île préservée

Avec beaucoup moins de visiteurs que ses voisines, Koh Chang et Koh Maak, Koh Kood vous plonge dans un univers serein, authentique et préservé. La population de l’île toute entière compte un peu moins de 2 000 habitants. Les gens gagnent leurs vies grâce aux plantations d’hévéas, à la culture de la noix de coco et à la pêche. Malgré l’apparition d’hôtels et de centres de villégiature, l’île reste largement intacte. Ici pas de grands magasins, de rues très animées ou de banques (mieux vaut prévoir d’ailleurs des espèces). La vie s’écoule paisiblement dans petit paradis pour amoureux de nature. Recouverte d’une jungle épaisse, de cocotiers et de plantations d’hévéas, Koh Kood s’élève ça et là sur quelques petites montagnes pour le plaisir des randonneurs et des amateurs de vues imprenables.

L’île est également mouillée par plusieurs rivières et cascades dont celle de Klong Chao plutôt spectaculaire avec ses trois niveaux et ses eaux limpides où il fait bon nager. Autres attractions, plusieurs arbres centenaires veillent sur l’intérieur des terres peuplé de singes et de sangliers. Bien sûr Koh Kood possède de superbes plages de sable blanc, des baies et des criques baignées d’eaux cristallines. Les plus populaires sont Taphao Beach, Klong Chao, Klong Hin et Phrao. Toutes idéales pour se prélasser au soleil, elles permettent aussi de s’adonner à la plongée (bouteilles ou apnée) pour découvrir de beaux récifs de corail et l’étonnante diversité de la vie marine.

Des kayaks et canoës sont disponibles à la location sur certaines plages. Le village Baan Aow Salad, situé dans la partie nord-est de l’île, est le plus grand de Koh Kood. Il offre un aperçu intéressant de la vie locale. Située au nord-ouest, Koh Mai Si est l’occasion d’une jolie excursion. Sur cette petite île se pratique la pêche perlière. Les visiteurs peuvent admirer la production des belles perles de nacre et même en acheter.