Protection de la vie animale et santé publique

Aujourd’hui nos modes de production de lait et de viande s’apparentent à de la maltraitance et de l’esclavagisme animal.

80% de la viande de bœuf que nous mangeons et 95% de la viande de porc provient d’élevages intensifs dans lesquels les animaux ne voient pas la lumière du jour.

Tout est fait pour cacher la réalité de ces productions industrielles sur le terrain. Leur but principal étant purement lucratif, le respect des animaux représente une contrainte.

J’aimerais amener des propositions ambitieuses mais réalistes sur la protection de la vie animale.

Dans mon programme se trouvent les propositions suivantes :

Informations du consommateur sur les conditions de vie et d’élevage de l’animal, sur tous les produits bruts ou transformés.

Proposer un menu alternatif végéta*ien dans les cantines. (Ce qui règle le problème des menus sans porc)

Éduquer les enfants au travers des programmes de primaire (d’où proviennent les aliments, l’énergie, nos biens de consommation)

Arrêt du financement et du lobbying des industries agro-alimentaires dans les établissements scolaires.

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.