Les propositions de Lagarde lors du #DébatImmigration

UDI
UDI
Oct 7 · 3 min read

Cet après-midi, un grand débat sur la politique migratoire de la France et de l’Europe était organisé à l’Assemblée Nationale.

Fort de son expérience de maire de Drancy durant 18 ans, Jean-Christophe Lagarde a acquis la certitude que — bien qu’elle suscite des passions irrationnelles — l’immigration est un sujet qu’il faut traiter sans tabou ni laxisme. L’immigration n’est pas une crise momentanée mais un état de fait appelé à durer.

Elle appelle donc des réponses structurelles s’appuyant sur les réalités vécues au quotidien par nos concitoyens et les immigrés. Voici ses principales propositions :

1. Pas de regroupement familial sans revenus d’activité suffisants, hors prestations sociales

Quand vous faites venir quelqu’un de votre famille grâce au regroupement familial, vous devez avoir les moyens de l’assumer pleinement, totalement et sans demande sociale. Ce n’est pas le cas aujourd’hui !a expliqué Jean-Christophe Lagarde

“Un peu d’expérience qui m’a été apportée de Seine-Saint-Denis m’a montré l’incohérence entre la politique sociale du logement et les politiques migratoires. Aujourd’hui, une personne qui veut faire venir son conjoint et son enfant n’a besoin que de 1204 euros par mois et 32 mètres carrés : c’est pourtant le minimum pour avoir un studio dans le logement social !” a-t-il poursuivi.

2. Instaurer un délai de cinq ans pour le regroupement familial

Jean-Christophe Lagarde propose également la création d’un permis de travail de cinq ans qui remplacerait la carte de résident de 10 ans.

Un titulaire du permis de travail de cinq ans ne pourrait alors pas recourir à la procédure de regroupement familial.

3. Conditionner l’aide au développement à la réadmission des clandestins

“L’aide aux pays en voie de développement doit être pensée au niveau européen mais surtout, elle doit être conditionnée à la réadmission de leurs ressortissants par les pays concernés lorsque ceux ci ne sont pas admis en France” a expliqué le président de l’UDI.

Par ailleurs, nous proposons depuis plusieurs années l’instruction des demandes d’asile par l’Union Européenne dans des centres d’accueil situés dans des pays sûrs en dehors de l’Union Européenne. Ces centres permettraient d’éviter que des migrants prennent le danger inconsidéré de traverser la Méditerranée dans des conditions inhumaines ! Les aides européennes au développement seraient alors allouées en priorité aux pays ayant choisi de coopérer et d’installer des centres d’accueil.

4. Création d’un visa de visite familiale régulière pour ne plus pourrir la vie des gens honnêtes

“Le système actuel n’empêche pas ceux qui veulent tricher d’accéder à notre territoire. Par contre, il pourrit la vie des gens honnêtes qui ont besoin de voir leur famille en France” a expliqué Jean-Christophe Lagarde.

Je veux vous parler d’un pharmacien dans ma commune de Drancy, qui s’appelle Johar Fatealy. Il est malgache d’origine et il est français aujourd’hui, parfaitement intégré, mais ses parents vivent loin d’Antananarivo, à plus de mille kilomètres et doivent faire trois jours de voyage pour aller demander un visa . Pourquoi oblige-t-on ces gens là à refaire en permanence des demandes de visa de tourisme alors qu’on pourrait leur donner la possibilité comme on le fait pour les hommes d’affaires d’aller et venir pendant une durée déterminée et avoir une vie familiale normale ?” a-t-il expliqué.

5. Scolarisation obligatoire des parents

Jean-Christophe Lagarde propose également la scolarisation obligatoire des parents d’écoliers français jusqu’à l’équivalent du certificat d’’études pour garantir l’intégration.

Les autres temps forts du discours

    UDI

    Written by

    UDI

    L'UDI, le centre-droit.

    Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
    Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
    Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade