Financement de l’université : il faut dire la vérité à la jeunesse plutôt que de lui faire plaisir !

UDI Jeunes
Oct 17 · 2 min read

Vendredi, dans un communiqué de presse, le Forum Français de la Jeunesse a salué la décision du Conseil constitutionnel invalidant la modulation des droits d’inscription universitaires pour les étudiants étrangers extracommunautaires.

L’UDI Jeunes, membre du Forum Français de la Jeunesse, se désolidarise de ce communiqué qui formule des accusations très graves, en reprochant à Madame Frédérique Vidal de prendre “des mesures discriminatoires”.

Nous considérons que pour défendre efficacement la jeunesse, il est plus pertinent de lui dire la vérité plutôt que de la flatter.

En l’occurrence, le leurre de la gratuité de l’enseignement supérieur qui consiste à financer les établissements uniquement par l’impôt va poser deux gros problèmes qu’il ne faut pas éluder mais anticiper et prévoir, comme le font les parlementaires de l’UDI à l’Assemblée Nationale et au Sénat.

Un problème de financement pour garantir la qualité de notre enseignement supérieur français. Le comité de la Stratégie nationale de l’enseignement supérieur (StraNES) a évalué le besoin de financement de notre enseignement supérieur à 1 milliard d’euros supplémentaires chaque année dès 2020. Or, la France détient déjà le record d’Europe des prélèvements obligatoires et va devoir fournir de nouveaux efforts considérables dans les décennies à venir pour financer la dépendance et la lutte contre le réchauffement climatique. Dès lors, l’Etat n’aura plus les moyens d’assumer seul la prise en charge totale de l’Enseignement supérieur français : nous devons voir cette réalité en face plutôt que de nous bander les yeux.

Un problème d’acceptabilité sociale. Où est la justice sociale quand le contribuable français précaire ou issu de la classe moyenne finance l’intégralité du coût de la scolarité d’un étudiant étranger parfois aisé ou d’un enfant de cadres supérieurs ?

Loin de défendre un système anglo-saxon frappé par la flambée du coût des études supérieures, nous considérons qu’un financement de l’Enseignement supérieur par le seul contribuable ne favorise pas non plus la justice sociale ou l’attractivité de nos établissements. Nous croyons en un modèle équilibré, juste et humaniste, consistant notamment à soutenir les étudiants par le biais de prêts garantis.

Afin de préparer l’avenir, l’UDI Jeunes refusera toujours la démagogie et défendra un discours de vérité vis-à-vis de la jeunesse.

Thomas FabrePrésident de l’UDI Jeunes

Alex JoubertPorte-parole de l’UDI Jeunes

Lisa Broutté & Antoine Bruno Représentants de l’UDI Jeunes au Forum français de la jeunesse

Contact presse : 06 03 61 65 60

    UDI Jeunes

    Written by

    Mouvement des 16-35 ans de l'@UDI_off présidé par @FabreThomas. #UDI #AvecLagarde

    Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
    Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
    Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade