L’école idéale vue par des enfants migrants

UNICEF France
Sep 3, 2018 · 5 min read
L’école, rattachée à l’académie de Paris est située au cœur du centre d’hébergement d’urgence pour migrants d’Ivry-sur-Seine, géré par Emmaüs Solidarité et destiné à un public vulnérable (familles, couples et femmes seules). Ouverte en février 2017, l’école a rapidement trouvé son rythme de croisière. L’équipe enseignante est composée de professeurs recrutés par le rectorat de Paris et de professeurs de la Ville de Paris, pour les cours de musique et sport. Chacun a en charge une classe de niveau (6-7 ans / 8-12 ans / 8-12 ans non scolarisés antérieurement / 13-18 ans). Les classes sont composées de 10 à 15 élèves. Les cours se concentrent sur l’apprentissage des bases du français et du savoir-être à l’école. Des activités tournées vers l’extérieur sont mises en place afin de favoriser la découverte du nouvel environnement (école d’Ivry, médiathèque…). Les enfants restent en moyenne une quarantaine de jours avant d’être orientés vers d’autres structures d’hébergement. Ils ne parlent pas ou peu le français à leur arrivée.

Dans la continuité du projet « De la France à l’Irak, imaginons l’école idéale », dix enfants ont été invités à s’exprimer sur leur vision de l’école : aussi bien celle qu’ils fréquentent que celle dont ils rêvent.

Pendant une semaine, l’association Aide humanitaire et journalisme (AHJ) a mené des ateliers de photographie avec Shayda Hessami et de peinture avec Paniz Yaghoubi, pour que les enfants laissent libre cours à leur créativité.

À la fin de la semaine, cinq élèves ont présenté une toile représentant leur école idéale.

De G à D : l’école idéale de Fatima, Khadija et Rawan
L’école idéale de Tamana accueille des enfants de nationalités différentes.
Shukrya représente une jeune fille qui fréquente l’école, qui regarde, qui réfléchit, mais à qui il manque encore les mots, en français, pour s’exprimer.

Cinq élèves ayant assisté aux ateliers de photographie ont de leur côté, raconté une journée passée dans leur école.

Photos de Kochi, Shahan, Mahboba, Zaki et Karen

Pour chaque enfant, apprendre

Zaki, 9 ans, vient d’Afghanistan.
Karen, 13 ans, vient d’Égypte.
Rawan, 13 ans, vient du Koweït.

À la fin de cette semaine d’atelier, les enfants ont exposé leurs œuvres dans la cour de l’ UNICEF.

Collage à l’UNICEF le vendredi 1er juin en clôture des ateliers et présentation de l’exposition aux salariés par les enfants de l’école du CHUM d’Ivry.

UNICEF France

Written by

L’UNICEF, agence de l’ONU, a pour mission d’aider et protéger les enfants. Nous les représentons en France. Agissez avec nous ! http://bit.ly/1RID313

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade