Carnet de mission : Camille Lacourt en Haïti pour la Nuit de l’Eau

Pour chaque enfant, l’accès à l’eau

UNICEF France
Mar 9, 2018 · 4 min read

Camille Lacourt, quintuple champion du monde de natation, est le parrain de la Nuit de l’Eau, événement festif et solidaire coorganisé par l’UNICEF France et la Fédération Française de Natation. Le nageur est parti en Haïti pour découvrir les programmes d’accès à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène financés par cet événement.

Photos © Michaël Zumstein / UNICEF France

Février 2018. Mission UNICEF/ FFN / Camille Lacourt (parrain de la Nuit de l’Eau). Ecole nationale de Trianon à Mirebalais (région centre d’Haïti) ©Michaël Zumstein

Haïti, pays le plus pauvre des Caraïbes, souffre d’une épidémie de choléra depuis 2010 et 36% de la population n’a pas accès à l’eau potable. Les passages des ouragans Matthew et Irma ont encore plus fragilisé le pays.

Phénide Beauséjour, médecin et spécialiste des urgences à UNICEF Haïti nous explique la situation des enfants en Haïti

Février 2018. Mission UNICEF/ FFN / Camille Lacourt (parrain de la Nuit de l’Eau). Ecole nationale de Trianon à Mirebalais (région centre d’Haïti) ©Michaël Zumstein

Camille Lacourt a visité l’école nationale de Trianon à Mirebalais , dans la région centre du pays. Cette école fait partie des 152 écoles amies de l’hygiène soutenues par l’UNICEF en Haïti. Des toilettes séparés filles/garçons ont été installés, ainsi qu’un système pour se laver les mains, les enfants sont sensibilisés aux bonnes pratiques d’hygiène pour éviter la propagation des maladies.

Février 2018. Mission UNICEF/ FFN / Camille Lacourt (parrain de la Nuit de l’Eau). Pompe à eau à Mirebalais (région centre d’Haïti) ©Michaël Zumstein

Il s’est ensuite rendu à un système de pompe à eau installé dans un village où les habitants et notamment les enfants s’approvisionnent en eau. Au lieu d’aller à l’école, les enfants sont parfois obligés de faire de nombreux kilomètres à pied pour aller chercher de l’eau. Le pourcentage de la population avec un accès à l’eau potable diminue fortement dans les zones rurales : seulement 48% de la population rurale y a accès.

Février 2018. Mission UNICEF/ FFN / Camille Lacourt (parrain de la Nuit de l’Eau). Réseau d’eau à La Chapelle, région de l’Artibonite en Haïti ©Michaël Zumstein

A la chapelle dans la région de l’Artibonite, Camille Lacourt découvre un réseau d’approvisionnement en eau qui a été endommagé par l’ouragan Irma en septembre 2016. Ce réseau approvisionnait plus de 7000 personnes. UNICEF et la DINEPA (Direction Nationale de l’Eau Potable et de l’Assainissement) consolident les structures, et réparent les tuyaux. La restauration des systèmes de distribution d’eau fait partie des priorités des programmes d’UNICEF en Haïti.

Février 2018. Mission UNICEF/ FFN / Camille Lacourt (parrain de la Nuit de l’Eau). Gheskio (Centre de Traitement du Choléra et de Diarrhée Aigüe) à Port au Prince ©Michaël Zumstein

Le docteur Karine Sévère explique à Camille Lacourt l’accueil, le tri, le soin des malades au centre de traitement du choléra et de la diarrhée aiguë.
Le choléra est responsable de plus de 10 000 victimes en Haïti depuis 2010, 1 cas sur 3 concernerait des enfants. Le Plan National d’élimination du choléra prévoyait de mettre fin à l’épidémie en 2021. 2017 a vue une nette diminution du nombre de cas suspects, permettant de croire que l’élimination est possible d’ici fin 2018 à condition de maintenir un même niveau d’actions : sensibilisation de la population, contrôle de la qualité d’eau …

Joseph a 11 mois, et souffrait d’une violente diarrhée, il a perdu connaissance, sa maman l’a très vite emmené au centre de santé. Les médecins suspectaient un cas de choléra, ils l’ont réhydraté et ses selles ont été examinées. Il est maintenant sain et sauf.

Février 2018. Mission UNICEF/ FFN / Camille Lacourt (parrain de la Nuit de l’Eau). Quartier Bristou à Petionville, Haïti ©Michaël Zumstein

Les partenaires UNICEF expliquent à Camille Lacourt, la mise en place d’un point de chloration dans un quartier pauvre de Petionville. Cette réponse d’urgence permet de traiter et purifier l’eau que les habitants viennent chercher.
L’objectif en 2018 est de continuer ces actions : 720 000 personnes bénéficieront de cordons sanitaires pour empêcher la propagation de maladies liées à l’eau insalubre.

Grégory Bulit, Responsable des urgences humanitaires à UNICEF Haïti explique l’utilisation des fonds collectés pendant la Nuit de l’Eau

“Quand on a la chance de venir sur le terrain et de voir tout le travail effectué, c’est important de témoigner, de dire que chaque petit geste compte. Tous les dons sont utiles, il y a déjà eu beaucoup d’avancées, mais il en reste encore à faire.” Camille Lacourt, parrain de la Nuit de l’Eau

Février 2018. Mission UNICEF/ FFN / Camille Lacourt (parrain de la Nuit de l’Eau). Ecole nationale de Trianon à Mirebalais (région centre d’Haïti) ©Michaël Zumstein

UNICEF France

Written by

L’UNICEF, agence de l’ONU, a pour mission d’aider et protéger les enfants. Nous les représentons en France. Agissez avec nous ! http://bit.ly/1RID313

Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade