Allocution de l’ambassadrice Haley lors de la réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU sur la Corée du Nord

French translation of “Remarks at an Emergency UN Security Council Briefing on North Korea

Mission des États-Unis auprès des Nations unies

Le 4 septembre 2017

Extraits

L’ambassadrice Nikki Haley, représentante permanente des États-Unis auprès des Nations unies, a pris la parole lors d’une réunion d’urgence du Conseil de sécurité des Nations unies pour parler de la Corée du Nord. L’ambassadrice Haley, ainsi que ses homologues du Japon, de France, du Royaume-Uni et de la république de Corée ont demandé que cette réunion d’urgence ait lieu suite au dernier essai nucléaire de la Corée du Nord.

« Aux membres du Conseil de sécurité, je dois dire ceci : trop, c’est trop… Le moment est venu d’épuiser tous les moyens diplomatiques pour mettre fin à cette crise, c’est-à-dire de mettre rapidement en œuvre les mesures les plus sévères possibles, ici, au Conseil de sécurité des Nations unies. Seules les sanctions les plus drastiques pourront nous permettre de résoudre ce problème par la voie diplomatique. Cela fait suffisamment longtemps que nous bottons en touche. Il nous faut maintenant rentrer sur le terrain.

(…)

L’idée suggérée par certains, à savoir un soi-disant gel réciproque des exercices militaires (‘freeze-for-freeze’), est insultante. Lorsqu’un État voyou possède une arme nucléaire, et qu’un missile balistique intercontinental est pointé sur vous, vous ne prenez pas de mesures pour baisser votre garde. Personne ne ferait cela. Et nous moins que quiconque.

(…)

Cette crise dépasse de beaucoup le cadre de l’ONU. Les États-Unis considèrent désormais tout pays qui commerce avec la Corée du Nord comme portant assistance à ses velléités nucléaires irresponsables et dangereuses. Les enjeux ne pourraient être plus élevés. L’urgence est immédiate. Vingt-quatre ans de demi-mesures et de discussions inutiles, ça suffit. »

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.