Allocution du président Trump et du président de la Turquie M. Erdogan

French translation of “Remarks by President Trump and President Erdogan of Turkey in Joint Statement”

LA MAISON-BLANCHE

Bureau du porte-parole

________________________________________________________________

Pour diffusion immédiate

Le 16 mai 2017

EXTRAITS DE LA DÉCLARATION COMMUNE

M. LE PRÉSIDENT TRUMP : Beaucoup de journalistes. Vraiment, beaucoup de journalistes. Je suis stupéfié.

C’est un plaisir d’accueillir le président Erdogan pour sa première visite à la Maison-Blanche depuis des années. Les peuples américains et turcs sont amis et alliés depuis de nombreuses décennies.

La Turquie a été un pilier contre le communisme durant la guerre froide. C’était un bastion contre l’expansion soviétique. Et le courage turc en temps de guerre est légendaire. C’est tellement vrai.

Les soldats turcs se sont battus courageusement aux côtés des soldats américains pendant la guerre de Corée et nous n’avons pas oublié ce qu’ils ont fait. À certains égards, lorsque nous examinons leur grande bravoure lors de la lutte en Corée, et la Corée, c’est juste quelque chose dont nos soldats et nos remarquables généraux se souviennent encore. Le général Douglas MacArthur, chef d’état-major de l’armée des Etats-Unis, a souligné et a loué la valeur exemplaire des soldats turcs — parmi les plus grands soldats du monde, selon lui.

Aujourd’hui, nous sommes confrontés à un nouvel ennemi dans la lutte contre le terrorisme, et nous cherchons à faire face à cette menace. Le peuple turc a été confronté à d’horribles attaques terroristes ces dernières années et encore tout récemment. Nous exprimons notre compassion aux victimes de ces attaques et offrons notre soutien à la nation turque.

Nous soutenons la Turquie dans sa lutte contre le terrorisme et les groupes terroristes comme Daech et le PKK, et nous voulons nous assurer que ces groupes terroristes n’aient aucun endroit où se sentir en sécurité. Nous apprécions également le leadership de la Turquie qui cherche à mettre fin à la terrible tuerie en Syrie. La guerre civile syrienne a ébranlé la conscience du monde entier. Et il suffit juste de jeter un œil à la une des journaux aujourd’hui pour voir exactement de quoi nous parlons. Nous soutenons également tout effort qui peut être mené pour réduire la violence en Syrie et créer les conditions nécessaires à une résolution pacifique du conflit.

Le président Erdogan et moi-même discutons également de la nécessité de redynamiser nos liens économiques et commerciaux. Ce sont des domaines où nous sommes en mesure de créer une relation qui profitera à nos deux pays. Une commande d’équipement militaire a été passée par la Turquie, par le président, et nous faisons en sorte que celle-ci leur soit livrée rapidement.

Je me réjouis de travailler main dans la main avec le président Erdogan pour pouvoir parvenir à la paix et à la sécurité au Moyen-Orient, faire face aux menaces qui sont les nôtres et travailler dans la perspective d’un avenir empreint de dignité et de sécurité pour l’ensemble de nos peuples.

Monsieur le président, merci de votre visite dans notre pays et de vous joindre à nous aujourd’hui à la Maison-Blanche. C’est un grand honneur de vous avoir parmi nous. Je vous remercie.

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.