Déclaration du secrétaire Tillerson sur les attaques aux armes chimiques en Syrie

French translation of “Chemical Weapons Attack in Syria”

Le 4 avril 1017

Les États-Unis condamnent fermement l’attaque aux armes chimiques perpétrée dans la province d’Idlib, la troisième allégation de l’utilisation de ce type d’armes en seulement un mois. On fait état de dizaines de morts, dont de nombreux enfants. Nous continuons à suivre l’évolution de cette terrible situation, mais il est clair qu’il s’agit là des méthodes de Bachar al-Assad : des actes d’une barbarie brutale et éhontée. Ceux qui le défendent et le soutiennent, y compris la Russie et l’Iran, ne doivent pas se duper à propos d’Assad ou de ses intentions. Quiconque utilise des armes chimiques contre son propre peuple fait preuve d’un mépris fondamental pour la dignité humaine et doit être tenu pour responsable de ses actes.

Il ne fait également aucun doute que ce conflit atroce, maintenant dans sa septième année, doit faire l’objet d’un véritable cessez-le-feu et que les partisans des combattants armés dans la région doivent veiller à son respect. Nous en appelons à la Russie et à l’Iran, encore une fois, pour qu’ils se servent de leur influence sur le régime syrien pour faire en sorte que les attaques horribles de ce genre ne se reproduisent jamais. En tant que garants autoproclamés du cessez-le-feu négocié à Astana, la Russie et l’Iran portent également une grande responsabilité morale quant à ces morts.

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.