Désignation de hauts responsables de la république démocratique du Congo (RDC)

Département d’État des États-Unis

Bureau de la porte-parole

Communiqué de presse — Le 21 juin 2018

Le département d’Etat annonce la désignation de plusieurs hauts responsables de la RDC, en vertu de l’article 7031(c) de la loi de 2018 sur les activités à l’étranger et les programmes connexes du département d’État, en raison de l’implication de ces fonctionnaires dans des faits de corruption important dans le cadre du processus électoral. De plus, le département d’Etat prend des mesures pour empêcher l’entrée aux États-Unis de certains responsables de la RDC impliqués dans des violations des droits de l’homme.

L’article 7031 © prévoit que, dans les cas où le secrétaire d’État dispose d’informations crédibles selon lesquelles des fonctionnaires étrangers ont été impliqués dans des faits de corruption importants ou des violations flagrantes des droits de l’homme, ces personnes ne sont pas admissibles aux États-Unis.

Des élections crédibles, transparentes et opportunes en décembre 2018, au cours desquelles le peuple congolais sera libre d’exprimer ses opinions sans crainte de violence ou d’intimidation, sont essentielles pour garantir un avenir plus pacifique et plus prospère à la RDC et à la région.

Les actions d’aujourd’hui indiquent clairement que le gouvernement américain est déterminé à lutter contre la corruption, à soutenir des élections crédibles qui conduisent à la première passation de pouvoir pacifique et démocratique de la RDC, et à demander des comptes aux responsables d’actes de corruption ou de violations graves des droits de l’homme.

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi. Designation of Senior Officials From the Democratic Republic of Congo (DRC)