Deuxième anniversaire de la tentative russe d’annexion de la Crimée

French translation from “Second Anniversary of Russia’s Attempted Annexation of Crimea.”

Communiqué de presse

John Kirby

Secrétaire adjoint et porte-parole ministériel, Bureau des affaires publiques

Washington, DC

15 mars 2016

Aujourd’hui, alors que nous entrons dans la troisième année d’occupation de la Crimée par la Russie, nous réaffirmons notre engagement en faveur d’une Ukraine unie et souveraine. Les États-Unis d’Amérique ne reconnaissent ni le « référendum » russe du 16 mars 2014 ni la tentative d’annexion de la Crimée, qui va à l’encontre du droit international.

Nous sommes toujours profondément préoccupés par la situation de la Crimée occupée, où les « autorités » d’occupation font sévèrement taire toute protestation et où les minorités ethniques et religieuses, notamment les Tatars de Crimée et les Ukrainiens de souche, font actuellement face à une répression aussi violente que permanente. Plusieurs organisations non gouvernementales et médias indépendants continuent d’être réduits au silence ou chassés du pays, et les observateurs internationaux se voient toujours refuser l’accès à la péninsule.

Nous n’accepterons pas que des frontières soient redéfinies par la force en plein 21ème siècle. Les sanctions relatives à la Crimée ne seront pas levées tant que l’occupation perdurera. Nous exhortons à nouveau la Russie à mettre fin à cette occupation et à rendre la Crimée à l’Ukraine.