Huitième dialogue bilatéral complet entre les États-Unis et le Laos

French translation of “Eighth U.S.-Laos Comprehensive Bilateral Dialogue”.

Département d’État des États-Unis

Bureau du porte-parole

Pour diffusion immédiate

Le 25 juillet 2017

Les États-Unis et la république démocratique populaire du Laos ont tenu leur 8ème dialogue bilatéral complet annuel le 25 juillet dernier à Washington. La secrétaire d’État adjointe par intérim aux Affaires de l’Asie orientale et du Pacifique, Mme Susan Thornton, était à la tête de la délégation des États-Unis, qui comprenait des représentants du département d’État, de la Défense et du Commerce, du Bureau du représentant des États-Unis pour le commerce extérieur et de l’Agence des États-Unis pour le développement international. Le vice-ministre des Affaires étrangères de la république démocratique populaire du Laos, M. Thongphane Savanphet, était à la tête de la délégation du Laos. Les deux parties ont affirmé que la relation entre les États-Unis et le Laos était plus forte que jamais et se sont déclarées satisfaites des progrès accomplis dans l’établissement d’une coopération accrue, comme l’indique la déclaration conjointe 2016 sur le Partenariat global.

Les responsables des États-Unis et du Laos ont discuté de développements régionaux plus vastes et des menaces qui pèsent sur la sécurité de la région, y compris celles posées par la république populaire démocratique de Corée. Thornton a réitéré l’engagement ferme des États-Unis envers l’Asie du Sud-Est, l’ASEAN et la région Asie-Pacifique et la poursuite des relations étroites avec le Laos.

Les délégations des États-Unis et du Laos ont examiné les progrès réalisés dans la suppression des munitions non explosées (UXO) au Laos et ont salué le soutien continu des États-Unis aux efforts de déminage, soulignant les progrès réalisés dans une enquête nationale sur les munitions à fragmentation qui définira et déterminera la quantité de contamination dans les zones les plus fortement touchées. Les responsables américains et laotiens ont également examiné une vaste coopération pour le développement dans les domaines de la santé, de la nutrition et de l’éducation et ont discuté de la liberté d’expression, de la liberté religieuse et du droit du travail, soulignant le rôle important de la société civile et de l’état de droit pour la bonne gouvernance, la prospérité partagée et la stabilité dans la région. Les deux délégations ont réaffirmé leur soutien à l’Initiative du bas-Mékong (LMI), un accord de collaboration entre les États-Unis, le Laos, le Cambodge, la Birmanie, la Thaïlande et le Vietnam qui facilite le développement transfrontalier et l’intégration régionale. Les États-Unis ont remercié le gouvernement du Laos d’avoir accepté d’accueillir le prochain groupe de travail régional du LMI à Vientiane, à l’automne prochain. Les deux parties ont souligné l’importance des droits de l’homme pour les groupes vulnérables, y compris les personnes handicapées, ainsi que les efforts de la république démocratique populaire du Laos pour mettre en œuvre son Plan d’action national pour lutter contre la traite des personnes.

Les deux délégations ont convenu de coopérer sur le rapatriement des ressortissants laotiens sous réserve des ordonnances finales de renvoi, en promettant de mettre en place un processus permanent pour examiner les cas et faciliter les renvois rapides.

Les délégations des États-Unis et du Laos ont convenu de l’importance d’approfondir les liens entre les peuples, en soulignant le potentiel des formations en langue anglaise, des échanges universitaires et professionnels, des programmes d’échange pour les jeunes, et des partenariats universitaires pour améliorer la compréhension mutuelle. Ils ont également examiné les mécanismes visant à faciliter le commerce et les investissements bilatéraux, y compris leur accord-cadre pour le commerce et l’investissement (Trade and Investment Framework Agreement), et ont souligné les possibilités d’accroître le commerce entre les deux pays. Les deux délégations attendent avec impatience le 9ème dialogue bilatéral complet l’année prochaine.

Nous vous proposons cette traduction à titre gracieux. Seul le texte original en anglais fait foi.