Design Sprint, on dévoile tout

Avec la popularité de cette nouvelle méthodologie de design UX, on entend tout et rien sur le Sprint, mais comment ça marche en pratique? A quoi ressemble ce fameux prototype? Quel est le ROI? -Vous saurez tout.

Design Sprint avec l’équipe du Swiss Tech Convention Center -EPFL

Teaser: dans cette video vous verrez pour la première fois:
- en images l’entier d’un Design Sprint 5 jours
- le prototype réalisé en jour 4
- ce qui a fonctionné ou non lors des tests
- un retour d’expérience du Client et de l’agence de Dev qui a repris le projet
- le retour sur investissement de ce Design Sprint


Il y a quelques semaines, mon équipe et moi même avons accueilli le grand Jake Knapp, (créateur du Design Sprint chez Google Ventures), chez nous à Lausanne en Suisse, pour un workshop exceptionnel.

On savait que Jake présenterait des études de cas inspirants et ce fut le cas (Google Hangouts, le robot Savioke ou encore Slack). Tous sont bien sûr évoqués dans le livre, mais quel plaisir de découvrir le backstage de ces Sprints mythiques.

S’est alors posée la question: “et nous, si on montrait aussi quelque chose?

Prouver que c’est réaliste

Très souvent, dans la vieille Europe, la réaction vis à vis du Sprint (ou de toute autre approche de travail novatrice) sonne un peu du genre: “Oui c’est intéressant, merci, mais vous savez nous c’est différent, on n’est pas en Californie”.

Hé bien non, le Design Sprint c’est réaliste, pragmatique, applicable par n’importe quelle entreprise, ici ou là bas. La preuve, des centaines d’entreprises ou organisations le mettent déjà en pratique.

Le culte du NDA

Le Design Sprint s’inscrit dans un contexte de course à l’innovation. On nous demande la plupart du temps de signer des kilos de non-disclosure-agreement, ces fameux contrats de confidentialité. C’est le jeu, on l’accepte volontiers et il est vrai que l’on travaille régulièrement sur des projets secrets, ou parfois sensibles. De plus, on vit en Suisse, pays du Gruyère et du secret bancaire. 
Au final, il est généralement assez compliqué pour nous de montrer en détail ce que l’on fait et ceci est partagé par les autres Sprintmasters au niveau mondial. Raison pour laquelle on trouve facilement des récits de Design Sprints, mais on nous montre jamais les prototypes ou l’après-sprint.

Le Swiss Tech Convention Center

J’ai réfléchi à quel serait le projet idéal à présenter. 
Le workshop à l’origine de la refonte intégrale du site du Swiss Tech Convention Center de l’EPFL (l’un des plus grands centres de congrès en Europe) avait été passionnant, le site final était désormais en ligne, on avait du recul et surtout je n’avais pas encore recontacté le Decider, Christophe pour lui demander si ils avaient pu mesurer l’impact du Sprint. Il accepte immédiatement et m’enregistre une video screencast où il revient en détail sur le projet. WOW. 
On fera ensuite de même avec Sebastian, de l’agence digitale Superhuit qui ont réalisé le design final du site ainsi que le développement.

Bon visionnage!


Le Prototype réalisé en jour 4: https://marvelapp.com/j88aaig

Le Site web aujourd’hui en production: http://stcc.ch/


Stéphane Cruchon est un spécialiste du Design Sprint, consultant et enseignant en UI / UX Design, vivant à Lausanne en Suisse.

www.design-sprint.com