LE LEAN STARTUP EN 5 ÉTAPES

Comment vérifier rapidement si son produit lancé est viable ? Comment savoir en un rien de temps si les hypothèses émises sont bonnes ? Grâce au lean startup, optimisez au maximum les chances de réussite de votre projet. Mais qu’est ce que c’est exactement ?

Photo by rawpixel on Unsplash

De l’anglais lean (traduction : maigre, sans gras, dégraissé), le lean startup est un principe reposant sur la réflexion, la répétition et l’ajustement. S’interroger, tester, mesurer, ajuster et répéter, telle est son approche. Tout cela avec un investissement de départ minimal. Ce concept, qui prend place lors du lancement d’un produit ou du démarrage d’une activité, puise ses sources dans le lean manufacturing. Développé par Toyota juste après la guerre, le lean manufacturing a pour objectif d’éliminer le plus possible le gaspillage dans les processus de fabrication, en supprimant tout ce qui n’apporte pas de valeur ajoutée. Cela passe d’abord par le biais d’une meilleure compréhension des besoins des clients. Ce concept fût ensuite développé et transposé à la création de startup par Eric Ries. C’est ainsi que fût né le lean startup.

L’objectif premier du lean startup est de réduire le temps de conception des nouveaux produits, en s’adaptant rapidement à la demande, et cela grâce à des évaluations et des tests constants du produit. Ces phases d’interrogations, en amont et en aval de la phase de création, vont permettre de connaître et comprendre rapidement les besoins et les réactions des consommateurs cibles face au produit ou service donné.

Beaucoup d’entrepreneurs se focalisent sur la recherche d’un produit parfait. Ils investissent du temps et de l’argent dans la conception, la réalisation et la développement de ce produit idéal, souvent au détriment d’autres facteurs comme les études de marchés ou encore le business plan. Certaines étapes essentielles à la réussite d’une entreprise, d’un produit sont donc négligées, ce qui se révèle souvent fatal. Le lean startup est donc une approche qui préconise le temps de la réflexion, de l’étude et de l’investigation avant toute opération de lancement afin de pouvoir répondre le mieux possible aux attentes du marché.

Photo by rawpixel on Unsplash

Identifier :

Pour commencer, le lean startup recommande vivement d’identifier les besoins sur le marché. Plutôt que de se lancer bille en tête en créant un produit qui ne répond pas aux attentes des consommateurs, on va d’abord se demander quels sont leurs attentes, afin de pouvoir ensuite créer la solution adaptée. C’est pour cela qu’il est plus qu’essentiel d’identifier le marché sur lequel vous allez vous positionner, et de bien déterminer votre cible.

Création :

Une fois les attentes du marché bien définies, vous pouvez maintenant commencer à créer votre produit. Il est important de réaliser d’abord une version bêta du produit ou service, qui sera ensuite utilisé lors de la phase de test.

Tester :

Photo by rawpixel on Unsplash

Il n’y a pas de secret : la clé d’un produit réussi, c’est le test. Tester continuellement son produit sur des groupes d’utilisateurs donnés vont vous permettre d’identifier ses forces et ses faiblesses : les points sur lesquels vous pourrez vous appuyer et ceux qu’il faut améliorer. Tester pour ensuite décider est la meilleure méthode pour créer LE produit parfait.

Améliorer :

Grâce à la phase de test, nous allons maintenant pouvoir déterminer quels sont les points de votre projet à améliorer.

Un des principaux avantages du lean startup, c’est sa souplesse. Le produit peut ainsi continuer d’être adapté et amélioré même pendant sa mise en oeuvre et son lancement sur le marché.

Photo by Brooke Cagle on Unsplash

Recommencer :

Vous avez amélioré votre produit, certes. Mais, malgré cela, correspond-t-il vraiment aux besoins du marché ? Pour le savoir, une seule solution : le faire tester à nouveau, et l’améliorer encore et encore si besoin, jusqu’à ce qu’il réponde réellement aux attentes des utilisateurs.

Nous l’aurons bien vu : avec le lean startup, il est possible d’améliorer le produit encore et encore grâce aux tests continus sur les utilisateurs. Cela réduit donc la marge d’erreur et le produit final est ainsi plus fiable. Grâce à la proximité continue avec le client, il va pouvoir être modifié dans des délais très courts. Vous avez ainsi la possibilité de changer rapidement de cap et de vous réorienter en cas de fausse route, le tout à moindre coût.