Je cherche la vérité, pas les électeurs ;)
Nicolas Bernabeu
11

2/ et 3/ parfait, merci :) peut-être remplacer Utilisation de logiciels libres dans l’administration par dans tous les services publics ?

1/Je suis persuadé que l’on peut encourager l’initiative sans passer par les brevets.

Faire une recherche avec les mots clés opensource et openhardware sur les plateformes de financement collaboratif le démontre : https://www.kickstarter.com/projects/search?utf8=%E2%9C%93&term=opensource

Je ne sais pas si les situations de concurrence sont la solution idéale et que d’autres mécanismes ne sont pas préférables avec les révolutions technologiques que nous avons actuellement, surtout avec le potentiel de mutualisation qu’offre internet mais en tout cas cela peut très bien se faire sans brevets.

Il reste à identifier les freins et leviers pour optimiser ce mode de fonctionnement (encourager l’initiative). Le brevet est un des plus gros freins. N’encourage-t-il pas la concentration des pouvoirs et des richesses, restreint l’innovation et l’amélioration ? Quand vous avez dans les mains des objets, sites et logiciels sous licences libres, vous avez un potentiel d’innovation énorme. Vous pouvez seul, ou en groupe, en synergie les améliorer et financer ces améliorations. Plus vous êtes entourés d’objets libres, plus vous pouvez lancez d’initiatives. Équipez-vous en open hardware / open source (présents dans de plus en plus de secteurs : imprimantes 3D, drones, jeux vidéos, cartes électroniques, meubles jouets,…) vous comprendrez très vite les enjeux et le potentiel de révolution qu’il y a là : vous pouvez apporter de la valeur ajoutée à chacun de ces objets, vous pouvez innover sur tout ce qui vous entoure. Alors que traditionnellement depuis l’avènement des brevets… vous ne pouvez, légalement, améliorer votre cafetière Nespresso, votre Iphone, votre Système d’exploitation de PC, votre voiture, votre appareil photo…

Encourager l’innovation me semble une très bonne idée. Favoriser les brevets pour cela risque d’être contre productif de nos jours, et présente des externalités négatives désastreuses (société esclavagiste, de la rente (la concentration des richesses en constante augmentation le démontre), obsolescence programmée…). Quelles alternatives alors ? cf. http://openmodels.fr/fr/

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.