Les 4 clés mises en œuvre par la génération Y pour s’intégrer en entreprise

En Master et déjà érudits sur le sujet

Cette liste de « Bonnes Pratiques » a été recueillie lors d’un séminaire en master 1. Invités à identifier ensemble les comportements, facteurs d’intégration, les étudiants se sont rapidement mis d’accord sur un certain nombre d’attitudes jugées essentielles à leurs yeux.

Une bonne intégration, un objectif clé

Débutant un apprentissage, ou bientôt en stage, les étudiants sont soucieux de leur intégration. Ils sont conscients, que si le feeling est important, le simple bon sens ne suffit pas toujours. Etre stratège dès le départ peut se révéler fructueux pour l’avenir.

Ils savent que s’intégrer, et ce dès les premiers jours, est en enjeu important, qui participe à la réussite de leur mission en entreprise.

La Génération Y n’est pas différente des autres générations

Au regard des réponses données, rien ne semble distinguer ces étudiants des autres générations qui les ont précédées dans l’entreprise.

La différence, de taille, est leur expérience malgré leur jeune âge ! Cette expérience est due au nombre sans cesse plus nombreux de stages, obligatoires, ou facultatifs, et/ou de cursus en apprentissage.

Les étudiants font preuve d’une maturité sur le sujet, et montrent que c’est un sujet sur lequel ils ont déjà réfléchi. Ils ont ainsi développé une capacité à anticiper ce dont ils vont avoir besoin de mettre en œuvre dès leur arrivée en entreprise.

4 points à retenir

1-Un sourire

-Arriver à l’heure

-Adopter le « bonjour/au-revoir »

-Etre souriant et dynamique

-Vouvoyer dans un premier temps

2-Une présentation

-Avoir préparer un pitch de présentation, utile pour les premiers contacts

-Prendre l’initiative de se présenter si besoin

-Se présenter brièvement lors des premiers échanges de mails

-Etre soi-même dans un environnement professionnel

3- Une écoute

-Ecouter, enregistrer et analyser toutes les informations

-S’adapter et reproduire ce qui se fait

-Déjeuner avec les membres de l’équipe et établir des contacts avec des personnes extérieures à son environnement proche

4- Une curiosité

-Connaître les dernières « actualités » de l’entreprise avant d’arriver

-Poser des questions sur son cadre de travail s’il y a encore du flou

-Poser des questions d’éclaircissement sur sa mission en trouvant le bon moment

-Etre pro-actif en allant chercher des informations auprès d’autres collaborateurs

Une liste pour toujours ….

Finalement, ils ont eux-mêmes conclu, au regard de cette liste, que ces pratiques seraient les mêmes à mettre en œuvre lors d’une embauche …

Virginie Langlois
Corail Communications

Mon précédent article
Show your support

Clapping shows how much you appreciated Virginie Langlois’s story.