Medium : merci pour tout, mais je te quitte.

// Pour me lire, ça se passe maintenant ici. //

Je me suis inscrit sur Medium.com il y a 3 ans et c’est l’une des meilleures décisions que j’ai prise ces dernières années.

J’en parlais la semaine dernière dans mon article, tous les auteurs débutants devraient commencer sur Medium.

Grâce à Medium, j’ai réussi à faire des choses que je n’aurais jamais imaginé faire. Cette plateforme m’a permis d’allumer le feu intérieur que j’ai pour l’écriture.

J’y ai publié une centaine d’articles, accumulé des dizaines de milliers de vues, construit un début d’audience et fait des super rencontres.

Aujourd’hui, je quitte Medium.

Les intérêts de Medium ne sont pas alignés avec les miens

Medium est une super plateforme de blogging, avec un interface simple et élégant.

Mais c’est avant tout une startup financée par des fonds en Capital Risque de la Silicon Valley, qui a besoin de croître sans cesse et de générer du cash.

Cela veut dire que, tôt ou tard, les intérêts de Medium ne seront plus alignés avec ceux des auteurs présents sur la plateforme. Tôt ou tard, Medium devra faire des choix pour gagner de l’argent. Cela se fera vraisemblablement au détriment de l’utilisateur moyen (lecteur ou auteur).

Quand on voit les trajectoires que prennent Facebook et Instagram par exemple, cela ne présage rien de bon.

Pour l’instant, ils refusent de céder aux sirènes de la monétisation via la publicité, et c’est tant mieux.

Mais on voit apparaitre de plus en plus d’initiatives de monétisation. La principale est la possibilité de s’abonner à un compte Premium pour $5 par mois. Au début, les avantages de ce compte Premium étaient assez minimes. Désormais, de plus en plus d’articles sont en accès exclusifs ; Il faut payer pour les lire.

Après tout pourquoi pas ; je comprends pourquoi Medium fait ça. Mais ce n’est plus aligné avec mes intérêts et objectifs personnels.

Comme toute startup financée par des VC, elle doit parvenir à faire rapidement croître ses revenus. L’une des principales manières de faire, est de pousser plus de visiteurs à lire les articles, et à s’inscrire.

Cela se matérialise par une popup intempestive dès qu’une personne qui ne possède pas de compte ouvre un article, ou par le fait de pousser à l’installation de l’App quand on est sur mobile.

L’expérience de lecture, que Medium a tant vantée, se dégrade progressivement.

Jouer le long terme

Dans un excellent article sur les leçons qu’il tire après 10 ans de blogging, Andrew Chen, ancien VP Growth chez Uber et maintenant Partner chez Andressen Horrowitz, écrit ceci :

Think of your writing on the same timescale as your career. Write on a multi-decade timeframe. This means, don’t just pub on Quora/Medium
Building your network, your audience, and your ideas will be something you’ll want to do over your entire career. Likely a multi-decade thing that will last longer than any individual publishing startup. That’s why I refuse to write on Medium or Quora. Instead, I prefer to run open source software that I can move around, prioritize building my email list (more on that later) and try to keep regular backups. I used to write on Blogger and watched them slowly stop maintaining the platform after the Google acquisition. Then I switched to Typepad, only to watch the same thing happen. I learned my lesson.

C’est la lecture de son article, ainsi que de plusieurs autres, qui a enclenché en moi la réflexion qui me pousse à quitter Medium.

J’ai manifesté à plusieurs reprises ma volonté d’écrire sur le long terme. Pour cela, le meilleur investissement que je puisse faire est de prendre le temps de développer mon propre site et de ne dépendre de personne.

La machine sera peut-être plus difficile à démarrer, mais les bénéfices seront plus importants avec le temps.

Développer le SEO

Le potentiel de lecteurs que je peux chercher grâce au SEO est immensément plus important que le potentiel de trafic Medium.

Cela fait seulement depuis 3 mois que je publie de manière rigoureuse sur mon site et les premiers résultats en termes d’impressions et de clics depuis Google se font sentir. Cela reste timide, mais c’est encourageant.

Si je continue sur ce rythme pendant encore 6 mois / 1 an, cela peut devenir très intéressant.

En ayant mon propre site, chaque nouveau visiteur (si tant est que c’est une metric pertinente) vient nourrir mon écosystème, pas celui d’une plateforme tierce.

Construire ma liste email

Même si je quitte Medium, je reste soumis aux caprices et aux fluctuations de l’algorithme de Google.

Pour se prémunir contre les risques de changements soudains, la meilleure manière est de construire une liste email.

Contrairement à un visiteur ou un follower sur les réseaux sociaux, un email est quelque chose que l’on “possède”. C’est un moyen unique de créer une relation directe avec les gens et de garder leur contact, peu importe ce qu’il se passe.

Le fait d’avoir mon propre site me permet d’être plus créatif dans le collecte d’adresse emails. Même si je ne suis pas hyper fan de la méthode, je suis forcé de constater que la petite pop-up que j’ai installée sur ce site fonctionne assez bien. Elle me permet de récupérer bien plus d’emails que si je n’avais eu qu’un simple formulaire au bas de mes articles.

Apporter davantage de valeur

Pour finir, le point le plus important.

Ce site est mon espace personnel, je peux le moduler et l’arranger selon mes envies. Je dispose de beaucoup plus de flexibilités et de possibilités qu’en écrivant simplement sur Medium.

Je dispose d’un lieu dans lequel je regroupe tous les liens relatifs et ce que j’écris et je produis. Cela simplifie le parcours des lecteurs qui s’intéressent à mon travail et qui veulent retrouver facilement ce que je fais.

S’ils viennent de lire un article qu’ils ont apprécié, ils peuvent facilement en trouver d’autres sur le même thème. Je peux les guider vers mes meilleurs articles et les inspirer à mener des projets créatifs (qui est la mission de ce blog).

D’ailleurs, je réfléchis à un nouveau système d’affichage de mes articles. Quand on y réfléchit, l’affichage chronologique (dernier posté = premier visible) fait peu de sens. Un système de rangement par catégorie ou recommandation selon les derniers articles lus seraient beaucoup plus pertinent. Mais c’est un autre chantier.

Conclusion, si vous souhaitez me lire :

  • c’est désormais ici que ça se passe
  • laissez-moi votre adresse email !