Entreprises : Initiative Armor récompense le dynamisme

Les lauréats en compagnie des personnalités qui ont remis les prix.

Mercredi 22 juin à l’hôtel de ville de Saint-Brieuc, Initiative Armor a remis les trophées Bernard Joubrel à six entreprises du pays de Saint-Brieuc.

Ces dernières ont été reprises ou créées en 2012–2013, grâce à des prêts octroyés par cette association. Les chefs d’entreprises ont bénéficié de l’accompagnement d’Initiative Armor mais aussi des conseils de parrains et marraines. Toutes se sont bien développées depuis, en prenant des risques (calculés), en faisant preuve de dynamisme, d’audace, en investissant et en se diversifiant.

“Je suis bluffé par leur enthousiasme et leur motivation”. Le président d’Initiative Armor Michel Lerat.

Prix de la dynamique commerciale : BEB à Plérin, Samuel Le Beguec.

Cette entreprise est spécialisée dans la vente et la maintenance de groupes électrogènes. Elle s’est développée en se lançant dans la location. Notamment en équipant Art Rock, un festival qui lui a ouvert bien d’autres portes en Bretagne… Jusqu’aux 24 heures du Mans ! L’entreprise compte 10 salariés.

Prix de la dynamique entrepreneuriale : Constructions du Gouessant à Lamballe, Ludovic Daniel.

Expérimenté dans le bâtiment, Ludovic Daniel a repris cette entreprise de maçonnerie spécialisée dans le bâtiment agricole et industriel en 2012. Il “changé son image, motivé les équipes et mis en place des projets”. Elle compte 15 personnes.

Prix de l’audace entrepreneuriale : MGR Distribution à Yffiniac, Marine Gouriou et Gaétan Renault.

Les deux chefs d’entreprise ont développé cette entreprise de vente directe qui commercialise 124 parfums AromaSun et la gamme Elixir d’Essences, des produits cosmétiques naturels à faire soi-même. Ils encadrent 900 vendeurs dans toute la France, dans les DOM et désormais en Belgique. Ils ont embauché deux salariés.

Prix de l’entreprise rurale : L’Aromatic à Ploeuc-sur-Lié, Nathalie et Christophe Sagory.

Après avoir tenu un restaurant à Montcontour, le couple s’est lancé dans une nouvelle aventure dans les terres à Ploeuc-sur-Lié. Il a complètement réaménagé l’ancienne perception. Il s’attache à mettre en valeur les produits locaux et notamment la pomme de terre. Le titre de Maître-restaurateur vient également récompenser son travail et sa recherche permanente de qualité.

Prix spécial de la revitalisation du centre-ville : Forum des Champs à Saint-Brieuc, Marie-Lou Ribeiro.

La directrice de l’ancien Chapitre s’est battue comme une lionne pour éviter la fermeture de la librairie de centre-ville à l’heure où le groupe se trouvait en liquidation. Avec le soutien indéfectible de Bernard Isabet (ancien patron de l’imprimerie Guivarc’h), elle en a fait une librairie indépendante, a diversifié l’activité, repensé les lieux. Elle la fait vivre à travers des événements et l’affirme comme un acteur culturel de la ville. “Je veux créer de l’échange”, dit-elle. Elle est ainsi “très fière” d’avoir accueilli la remise des prix Louis Guilloux 2016.

Prix de la croissance et de la création d’emplois : SC Costa, à Pommeret, Xavier Bourgeois.

Cet entrepreneur avait une belle expérience dans le bâtiment quand il a repris cette entreprise de gros oeuvre et maçonnerie début 2013. Elle était spécialisée dans le logement collectif. Il a misé sur une diversification plus large, sans hésiter à investir. Ces derniers mois, SC Costa est intervenue sur le pôle médical de Charner ou l’extension du Cinéland, entre autres exemples. La société a connu une belle croissance, multipliant par deux son chiffre d’affaires et passant de 23 à 39 salariés. Cet été l’entreprise s’implantera derrière la zone d’Eleusis à Plérin, pour accompagner son expansion.

Initiative Armor, quelques chiffres

  • 150 prêts d’honneur à 120 entreprises créées ou reprises en 2015
  • 1,192 M€ engagés qui ont déclenché 11, M€ de prêts bancaires
  • 85 % de taux de pérennité à 5 ans (quand 1 entreprise sur 2 disparaît généralement)
  • A Saint-Brieuc : 52 entreprises aidées depuis 2013, dont 14 au 1er trimestre 2016.