Si vous avez comme rêve ou objectif de faire stage, un VIE, un Working Holiday, ou de trouver un emploi afin de vivre au Japon.

Que ce soit pour y vivre quelques mois, ou quelques années,…

Vous savez que parler japonais est l’une des clés. Plus encore aujourd’hui que dans les années 2000, les étrangers, sont de plus en plus nombreux au Japon. La concurrence est donc plus difficile que jamais auparavant.

De plus, l’âge d’Or du français au Japon, c’est terminé.
 Trouver un poste de professeur de français d’un claquement de doigts. C’était encore possible jusqu’en 2005–2006…

Mais depuis Lehman Brothers et autres crises des Subprimes, les japonais ont fermé les vannes. Ils sont revenus aux bases : l’anglais d’abord, les autres langues, on verra

Alors en tant que francophone, qui nous cherchent ? Qui nous demandent ?

…Malheureusement, personne…

Aujourd’hui, même pour enseigner le français, il est demandé d’avoir une certaine maîtrise de la langue japonaise

Parfois, on vous demande même d’avoir le JLPT 2 ou 1…

Le japonais, vous savez qu’il faut s’y mettre. Vous savez que c’est une étape immanquable dans votre projet ici, au Japon.

Mais voilà, vous n’avez peut-être pas le temps de vous y mettre. Ou vous avez peut-être déjà essayé sans succès…

Parce qu’apprendre le japonais en autodidacte,
 — ça demande de la discipline,
 — ça demande de la motivation,
 — ça demande du temps
 et vous, à l’heure actuelle, vous n’avez pas tout ça…

Et si le vrai problème n’était pas celui qu’on croit. Et si on se trompait…

Et si le problème n’était le manque de motivation, de temps ou de discipline, mais plutôt un manque de stratégies et d’attention

Aujourd’hui en 2016, nous sommes constamment bombardés de partout : Emails, SMS, Newsletters, Promotions, WhatsApp, Viber, LINE, iMessage, Hangout, Notifications en tout genre… pour ne citer que ces exemples.

Avec tous ça, s’ajoute les appels des amis, les sollicitations de la famille, les consoles, les applications de jeux,…

Tout est là, pour nous empêcher de nous concentrer. D’organiser notre temps, nos pensées et de faire le travail qu’on était censé faire !!!

Alors forcément on manque de temps.
 Forcément ça dépeint sur la motivation.
 Et la chute de motivation, entraîne un manque de passage à l’action.
 Ce manque d’action, qui brise notre discipline…

Parce qu’en fait, tout ça, c’est liée.
 Et donc à partir du moment où, vous arrivez à traquer et éradiquer la source du problème. Les résultats tombent.

Et cette source principale, se trouve probablement dans votre stratégie
 Celle que vous avez mis en place… ou que vous n’avez peut-être pas encore défini…

C’est justement, l’un des nombreux sujets que j’aborde dans mon prochain guide :

Apprendre le Japonais en autodidacte (sans passer par la motivation)

Le guide sera disponible à partir de Mardi 22 Mars. Mais vous pouvez déjà réserver votre copie, pour une fraction du prix auquel il sera disponible à sa sortie.

Dedans, j’y aborde tous ce que vous devez savoir pour apprendre le japonais en autodidacte.

D’ailleurs que vous soyez autodidacte ou pas. Que vous soyez au lycée, à la fac ou que vous soyez en école de langue. Ce guide va vraiment vous aider.

Il va vous ouvrir les yeux sur pas mal de choses. Et pas que sur le japonais et son apprentissage… mais bien plus que ça…
 Vous verrez, vous ne serez pas déçu.

Une promo exceptionnelle de lancement est en cours jusqu’à vendredi 18 mars. Ensuite, les prix augmenterons progressivement jusqu’à atteindre le prix normal.

Pour réserver votre copie, c’est par ici :

Apprendre le Japonais en autodidacte (sans passer par la motivation)

Wilde.A lire absolument :

Originally published on Wordpress

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.