Arrêtez d’employer le mot “pédagogie” en politique !

Laetitia Vitaud

Il faut faire la pédagogie des réformes”… Le mot “pédagogie”, accolé au mot “réforme”, était fréquemment employé par le président Hollande. Il est utilisé encore plus souvent peut-être par le président Macron. En lieu et place du mot “communication”. Qu’est-ce que l’utilisation de ce mot signifie ?

La pédagogie, c’est l’art d’enseigner (ce qui est utile et nécessaire). Du grec παιδαγωγία, direction ou éducation des enfants, la pédagogie, c’est l’art de l’éducation. “Le terme rassemble les méthodes et pratiques d’enseignement requises pour transmettre des compétences, c’est-à-dire un savoir (connaissances), un savoir-faire (capacités) ou un savoir-être (attitudes)” (Wikipedia).

L’emploi de ce mot à propos des réformes politiques, c’est donc sous-entendre que celles-ci sont au même niveau que des savoirs ou des savoir-faire, quelque-chose qu’il ne s’agit pas de discuter ou de contester, mais de “transmettre” à des non-sachants. Là où, à l’inverse, la “communication”, c’est-à-dire “l’ensemble des moyens et techniques permettant la diffusion d’un message auprès d’une certaine audience” (Wikipedia) est beaucoup plus neutre du point de vue du message. Avec la communication, le message peut être vrai ou faux, bon ou mauvais. Il s’agit de convaincre, davantage que de transmettre.

On comprend donc aisément pourquoi Hollande ou Macron aiment utiliser ce mot. Faire la pédagogie, fondamentalement, c’est avoir raison…

Sauf que l’utilisation de ce mot veut aussi dire que nous, les citoyens, sommes des enfants, des non-sachants, à qui il faut enseigner la vérité. Et ça, c’est plus gênant. C’est infantilisant. De plus, c’est une manière de dire qu’aucun débat n’est possible, puisque c’est la vérité et vous n’avez pas compris parce que vous n’êtes que des enfants. Alors que, bon, si on n’a rien compris, c’est peut-être parce qu’il n’y a rien à comprendre, qu’il n’y a pas d’objectifs clairs, qu’il n’y a pas de mission, que la “réforme” n’est pas intelligente, etc. Bref, on voudrait bien pouvoir en discuter d’égal à égal et être respectés, quoi…

De grâce, n’utilisez plus le mot “pédagogie” ! Essayez plutôt de convaincre, montrez une vision, et alignez les arguments !

Petit florilège des meilleures phrases lues ou entendues à propos de la “pédagogie en politique” :

Quand j’entends un politique employer ce mot , je me dis tiens une couleuvre a avaler ….

C’est que quand quelque chose passe mal, ce n’est pas parce que c’est erroné, c’est parce que c’est mal expliqué !” (Comme les maths !)

Abîme de perplexité. Quand un millionaire parle du salaire des smicards, c’est de la pédagogie, quand un smicard parle de la fortune d’un millionaire, c’est de la démagogie.” (Alexis Poulin)

C’est un mot que j’ai entendu au PS pendant toute la durée de mon adhésion. Y compris concernant des enjeux internes. Cette manière de considérer son interlocuteur comme un petit enfant , pas suffisamment équipé pour comprendre et rétif, par nature, à la lumineuse vérité qu’on lui apporte…

Ça met tout de suite les citoyens dans une position d’infériorité et de verticalité. Et en outre les gouvernants dans une position d’infaillibilité. Si on arrivait à développer une culture de l’expérimentation et de l’évaluation publique on en finirait avec ce type de mots”. (Frédéric Aranyi)

    Laetitia Vitaud

    Written by

    I write about #FutureOfWork #HR #freelancing #craftsmanship #feminism Editor in chief of Welcome to the Jungle media for recruiters laetitiavitaud.com

    Welcome to a place where words matter. On Medium, smart voices and original ideas take center stage - with no ads in sight. Watch
    Follow all the topics you care about, and we’ll deliver the best stories for you to your homepage and inbox. Explore
    Get unlimited access to the best stories on Medium — and support writers while you’re at it. Just $5/month. Upgrade