Tu me demandais hier mon avis sur le voile.
Je suis féministe, apostate et athée .
J’ai grandi dans une famille très peu pratiquante, pour qui le voile est une aberration.
Dans ma famille on dit que la pratique de la religion est réservée aux sages et aux personnes âgées.
On pense aussi que le voile est une aliénation et on décourage toutes celles qui veulent le porter.
On considère que les femmes sont supérieures aux hommes et qu’elles doivent s’en émanciper par le travail.
La seule qui porte le voile ici, c’est ma grand-mère, et encore... un châle qui couvre trés peu.
On voit tout cet engouement chez les jeunes et ça nous désespère.
Parce que pour nous, pratiquer signifie surtout être bon dans son cœur et on ne supporte pas les hypocrites.
Néanmoins on est beaucoup plus sévères avec l’islamophobie.
mes parents ne priaient pas, n’allaient pas à la mosquée, ne faisaient pas le Ramadan.
Ma mère a grandi en France et jeté son soutif en mai 68.
Mon père a fuit les islamistes et décidé de vivre en France (en abandonnant son important statut social) pour que nous puissions avoir le choix de nos pratiques sans pression sociale.
J’ai été élevée dans le respect des cultes quels qu’ils soient et dans l’idée qu’il fallait mourir la conscience libre.
Petite j’allais à l’huma avec mes parents.
J’ai grandi dans des hlm en france, quand mon père et ma mère avaient des terres, des biens, des demeures, des haras.
Pourquoi ? Ils ne manquaient de rien là-bas.
Au contraire , ils sont nobles, nous avons nos temples, nous sommes 2 fois saints. J’ai le titre de princesse et des milliers d’hectare de terre.
Auparavant nous cultivions du vin.
Avec l’arrivée des islamistes au pouvoir ils nous ont arraché nos cèpes.
Mais nous avons toujours notre terre et elle est cultivée par des serfs auxquels nous ne demandons rien.
En tant qu’issue d’une longue lignée de féministes et considérant ma double culture, je considère le voile comme une aliénation émanant d’une des nombreuses religions monothéiste patriarcale.
Je refuse donc en tant que féministe de me plier à des règles misogynes.
Je considère toutes les religions monothéistes comme patriarcales et je les rejette également.
Néanmoins je reconnais aux êtres humains le droit de s’aliéner aux conneries de leur choix tant qu’elles ne dictent pas leur règles au plus grand nombre.
Si nous avons fuit un pays religieux pour un pays laïque ce n’est pas pour que l’église intervienne au sein du conseil constitutionnel pour imposer ses vues en bioéthique.
Nous n’avons pas non plus fuit une pression pro-religieuse pour une pression islamophobe .
Je suis contre personnellement mais je trouve anti laïque que la loi intervienne dans le domaine religieux.
Je suis pour l’émancipation religieuse par la volonté , l’éducation , le choix, pas par la force législative .
(Sauf pour la burqa car je trouve dangereux de ne pas pouvoir identifier les gens dans un lieu public).

A single golf clap? Or a long standing ovation?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.