La France soutient le projet conjoint du PAM, de la FAO et UNICEF pour les cantines scolaires au Niger

La contribution de la France aux activités du PAM au Niger a intégré le projet conjoint Résilience, que le PAM partage avec la FAO et UNICEF dans les communes dites de convergence, il s’agit de communes où le gouvernement et les différents partenaires interviennent ensemble en vue d’accroitre l’impact de leurs actions sur les populations.

Les activités de cantines scolaires sont une part majeure du projet Résilience, les repas scolaires contribuent à l’amélioration de la fréquentation des écoles et de la performance scolaire. Ils constituent également une incitation pour les parents à envoyer et à garder leurs enfants — en particulier les filles — à l’école le plus longtemps possible. Les repas scolaires contribuent à briser le cycle de la faim et offrent d’importants avantages aux enfants sur le plan nutritionnel.

Classe de CP/Photo PAM Niger

Les besoins sont élevés pour les écoles nigériennes, cependant ces activités sont complexes à financer car les donateurs sont peu nombreux. La contribution de la France de 2017 à hauteur de 850 000 euros a été très bénéfique au Programme Alimentaire Mondial qui a pu assister 242 480 enfants d’écoles primaires avec les activités de cantines scolaires et les cours de nutrition prodigués aux jeunes filles, ainsi que 22 000 enfants dans la région de Diffa (sud-est) avec des cantines scolaires d’urgence.

Préparation des repas scolaires/Photo PAM Niger

Le projet conjoint entre les trois agences continue en 2018, néanmoins le Programme Alimentaire Mondial a dû prioriser certaines écoles dites PAEQ (projet d’appui à une éducation de qualité) en coordination avec le gouvernement nigérien, la Banque Mondiale, et l’Agence Française de Développement.

La France réitère son soutien pour l’année 2018, avec une première contribution de 400 000 euros qui sera utilisée par le PAM pour l’assistance alimentaire pour la création d’actifs, l’appui à la production locale de farines fortifiées pour la prévention de la malnutrition et l’appui aux cantines scolaires et activités complémentaires dans les zones pastorales de Abala et Bonabangou dans la région de Tillabéri (sud-ouest).

Photo PAM Niger
Visite de l’école avec Marcel Escure, ambassadeur de la France au Niger/Photo PAM Niger

Le Programme Alimentaire Mondial remercie la France pour son soutien continu contre l’insécurité alimentaire des enfants nigériens.

#FRANCEODD2

Like what you read? Give WFP (PAM) a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.