L’effet cumulé ou le pourcent différenciant

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je vous propose de changer sans effort, sans peine ni sueur. Non je ne me suis pas fait pirater mon site par un vendeur de miracle en ligne, j’ai simplement décidé de vous livrer une autre vision du changement personnel que celle qu’on vous livre de manière générale. Je vous propose une plongée dans le monde de l’effet cumulé, du millimètre différenciant, du pourcent essentiel, bref du changement malin.

L’effet cumulé quand Paul Mc Kenna et Darren Hardy ont la même vision

Parmi les auteurs que j’affectionne, Paul Mc Kenna est dans le peloton de tête. Vendeur de méthodes et non de solutions, de postures et non de certitudes, j’apprécie son approche. Darren Hardy est une découverte pour moi. Son approche elle est très pragmatique, pas de blabla, pas de grande théorie, uniquement des effets cumulés.

Mais qu’est-ce qui les rapproche? On peut le résumer avec cette phrase “Par exemple, imaginez que vous-même et une autre personne conduisez le long de deux routes droites, s’étendant l’une à côté de l’autre à l’infini. Imaginez maintenant que l’une de ces routes s’éloigne ne fût-ce qu’un tout petit peu et très progressivement de l’autre. Au début, la différence est à peine perceptible. Mais avec le temps, ce petit changement de direction vous conduira vers une destination complètement différente de celle de l’autre personne.” Là c’est Paul Mc Kenna qui explique cela dans “Changez de vie en 7 jours”.

Nous sommes dans le vif du sujet de notre article du jour: changer à la marge pour impacter notre vie de manière globale.

Darren Hardy dans “ L’effet cumulé” donne cet exemple simple: 2 amis, même type de profession prennent 2 décisions marginales : L’un va enlever 250 calories de ses apports nutritifs journaliers, l’autre va se construire un bar et se faire un cocktail chaque soir pour décompresser. Au bout de 6 mois, la différence est minime, l’un a pris un peu de poids et dors moins bien, l’autre a plus de tonus et semble plus “ferme”, au bout de 2 ans, l’un a pris bien plus de poids que l’autre et l’un est bien plus heureux que l’autre. Je vous laisse deviner lequel. (Attention, cet exemple n’est en aucun cas une promotion d’un style de vie sans alcool de ma part)

Notez que Caroline L Arnold traite également du sujet dans “Small Move, big change” avec une approche tout aussi intéressante et pleine d’exemples.

Goutte après goutte, il est possible de créer un océan.

Effet cumulé Pareto avait raison et tort à la fois

A force de trainer vos guêtres dans le développement personnel, dans les techniques de productivité et autres lois économiques, vous avez pu voir passer la loi de Pareto. cette loi semble indiquer qu’il est plus rentable de se concentrer sur les 20% essentiels qui vont amener 80% des résultats plutôt que de “forcer” sur les 100%. Exemple simple: vous êtes commerçant 80% de votre chiffre d’affaire vient de 20% de vos références disponibles. De ce fait, il devient intéressant de mieux promouvoir ces 20% plutôt que de chercher à promouvoir les 80% qui ont un succès assez faible.

Là ou Pareto (et tous ceux qui ont énoncé cette loi avant lui) avait raison, c’est qu’il est essentiel de se focaliser sur ce qui fonctionne, ce qui est le plus rentable pour avoir un effet de levier fort sur nos actions. Après tout, c’est quand nous avons une vision claire de nos résultats que nous continuons à avancer. Ainsi, refocaliser notre attention sur ces 20% rentables devient l’une des meilleures choses à faire. Dans le même temps, cette vision risque de n’être viable qu’à court terme. En effet, si 80% de Chiffre d’affaire est généré par 20% de vos produits, il peut s’agir d’un effet de mode, d’une question de référencement de votre catalogue… Bref, vous n’avez aucune possibilité de savoir si cela va durer. Entre ici l’effet cumulé et le pourcent de différence.

Imaginons que vous avez la possibilité de changer une petite chose dans votre magasin (physique ou en ligne) qui va permettre de prévoir le prochain objet qui aura un bel impact sur votre Chiffre d’affaire. Cette action là représente 1% de vos actions journalières et pourtant, c’est elle qui sur le long terme va vous permettre d’obtenir des résultats qui vous conviennent. Tout simplement parce que c’est elle qui vous permettra de durer.

En somme, se concentrer sur les 20% rentables tout en faisant évoluer son offre à la marge pour conserver le dynamisme…

L’effet cumulé à la maison

Bien entendu, tous ces éléments ne vous serviront à rien si vous ne pouvez les appliquer dans votre vie quotidienne. Si vous avez vu les exemples cités, vous devez avoir des idées d’actes à poser pour améliorer votre vie sur le long terme. Si ce n’est pas le cas, je vous propose un document pour vous inspirer. J’ai pris les objectifs communs des bonnes résolutions (vous savez le truc contre lequel je suis) et je vous propose des actions à mener pour obtenir ce que vous souhaitez.

Attention: ce sont des suggestions, pas des obligations. Vous seul(e) connaissez l’ensemble de votre contexte et vous êtes donc la seule personne à pouvoir poser des objectifs qui vous conviennent et que vous pourrez tenir. Le but de ce document est de faciliter votre prise de décision, rien d’autre.

Effet cumulé

Je vous le répète encore une fois, laissez les vendeurs de miracles aux oubliettes, cherchez des méthodes que vous pouvez adapter et surtout, souvenez-vous que le changement peut être spectaculaire mais qu’il devra s’accompagner de consistance et qu’une seule personne peut fournir cela: vous.

Bon weekend.

William


Originally published at William Roy.

Like what you read? Give William ROY a round of applause.

From a quick cheer to a standing ovation, clap to show how much you enjoyed this story.