Comment j’ai construit mon premier quadcoptère

Il y a un an, je me suis lancé le paris fou de me construire un quadcoptère. Un drone si vous préférez. Seulement, et afin de clarifier les choses, apprenons à faire la différence entre un quadcoptère et un drone.

Ceci est un drone. Ça n’a pas l’air gentil, n’est-ce pas ? Source
Et ça, c’est un quadcoptère. Ça a l’air beaucoup plus amusant, non ?

Un drone désigne un appareil militaire, sans pilote à l’intérieur. Ça n’a donc aucun rapport avec ce dont je souhaite vous parler !

Un quadcoptère, également appelé drone par abus de langage en français, est un appareil commandé à distance par un humain. Cet appareil possède donc quatre rotors. Il en existe également avec trois rotors appelés tricoptère, avec six rotors appelés hexacoptère, avec huit rotors appelés octocoptère… Pour résumer, il en existe pas mal. Et une fois le nombre de moteur définit, il existe également des variantes en fonction de la disposition des moteurs ! Par exemple, il existe des quadcoptères en “x” ou en “+”, des hexacoptères (6 moteurs) avec 3 bras et, pour chaque bras, un moteur tourné vers le bas et un autre tourné vers le haut (nos amis anglophones les appelles “Y6 tricopter”).

Bref, j’ai personnellement opté pour un quadcoptère car c’est le modèle le plus courant et réputé.

Une fois que vous avez choisi votre variante, il faut savoir si vous vous sentez capable de le monter vous-même ou si vous préférez l’acheter RTF (Ready To Fly) c’est à dire que vous n’avez qu’a le sortir de la boîte, brancher la batterie et c’est parti ! Avant de vous précipiter sur cette option, voyons les avantages du DIY (Do It Yourself, faite-le vous-même) :

  • Ça coûte généralement moins cher, pour un modèle de qualité bien sûr.
  • Vous comprenez le fonctionnement de l’engin.
  • Et surtout, vous êtes capable de le réparer vous-même, puisque vous savez exactement quelles pièces sont dedans et comment vous les avez installées.
  • Et c’est beaucoup plus facile à faire que ça en a l’air !

Bien, vous êtes décidé ? Si vous avez choisi un modèle RTF, la suite ne vous intéressera sûrement pas, allez-vous amuser avec votre nouveau jouet. ;-)

Qu’est-ce qu’il vous faut pour construire un quadcoptère (ou autre variante) ?

Au niveau de l’outillage :

  • Matériel de soudure,
  • Des tournevis,
  • Des clés (petits diamètres bien sûr),
  • Un ordinateur avec une connexion internet (ça, ça devrait aller)
  • Des colliers riselan

Pour tout ce qui concerne le matériel, j’ai acheté une boîte à outil qui comprenait tout ce dont j’avais besoin. Il faut savoir que je n’avais rien chez moi (même pas un tournevis !).

Les pièces de base d’un quadcoptère sont des moteurs électriques (vous les trouverez sous le nom de “brushless motors”), des hélices, des ESC, une carte de vol, un châssis, une batterie et un ensemble émetteur-récepteur radio. En assemblant tout ça, vous obtenez un quadcoptère !

Personnellement j’ai commandé la plupart de mes pièces sur des sites totalement différent (sur celui qui avait la meilleur offre). Les moteurs et les hélices ont été commandés sur Banggood (site chinois, donc on se méfie toujours et on compare !), les ESC sur RCTimer, la carte de vol, l’ensemble émetteur-récepteur et le châssis sur Aero-tek et les batteries (oui, il vaut mieux en prendre plusieurs) et leur chargeur sur Hobbyking.

Voici ce que j’obtiens à la fin :

Et il vole vraiment bien ! Bon il manque encore le matériel de FPV. C’est à dire, une caméra et une sorte de casque virtuel qui permet de “voir” ce que votre engin voit. En gros, de piloter votre quadcoptère comme si vous étiez dedans.

Au final, je pense pouvoir affirmer que mon défi à été réalisé avec succès, j’en suis vraiment fier !

One clap, two clap, three clap, forty?

By clapping more or less, you can signal to us which stories really stand out.