- Samsung annonce 4 nouveaux produits pour le MWC 2017

Le Mobile World Congress 2017, ou MWC, se tiendra à Barcelone du 27 février au 2 mars. C’est à cette occasion que la firme sud-coréenne présentera 4 innovations en réalité virtuelle et augmentée.

Parmi les annonces, Samsung va présenter ses lunettes en réalité augmentée les “Monitorless”. Avec ces lunettes, Samsung veut s’affranchir des écrans grâce à une connexion WiFi. Il sera d’ailleurs possible d’utiliser son smartphone en tant que contrôleur.

Avec Relúmĭno, la firme souhaite proposer une aide aux personnes souffrant d‘handicap visuel grâce à une application en réalité virtuelle pour les casques Samsung Gear VR.

Samsung va aussi lancer traVRer, une plateforme dédiée au tourisme virtuelle, et va proposer un grand nombre de vidéos à 360° de places et monuments appréciés des touristes.

Finalement, la dernière nouveauté annoncée sera la caméra VuildUS, qui permet de scanner une pièce en 3D et de prendre ses dimensions. Il sera ensuite possible d’ajouter des meubles virtuels avec un logiciel adapté.

- Google rend le casque de VR presque transparent

Google Research et le laboratoire Daydream Labs se sont associés pour proposer une solution permettant aux spectateurs de voir le visage d’un joueur portant son casque de réalité virtuelle. Le visage et les yeux sont reproduits fidèlement sur le masque, le rendant ainsi presque transparent.

On peut alors détecter les expressions faciales du joueur, et les sentiments qu’il semble éprouver durant l’expérience immersive.

La technologie mise au point par Google et Daydream permet de projeter le visage de l’utilisateur directement sur le casque. Ils ont utilisé une combinaison de Machine Learning (machine à apprentissage automatique), une vision 3D par ordinateur et des techniques avancées de traitement de l’image. Ils ont préalablement modélisé en 3D la dynamique du visage de la personne en capturant ses différentes expressions faciales, puis les ont projeté sur l’HTC Vive pour créer l’illusion de transparence.

Cette technologie offre de multiples perspectives, comme dans le cadre d’applications sociales ou aussi en milieu professionnel.

- Lancement de l’évènement Viva Technology 2017 à l’Elysée

La seconde édition de Viva Technology a été officiellement lancé aux côtés du président de la République, le mardi 21 février. L’événement se déroulera du 15 au 17 juin à Paris, au Parc des Expo.

“Viva Tech symbolise la réussite française et la vitrine du monde de demain” — François Hollande

François Hollande a donc fait une intervention en direct, et a également indiqué ce même jour l’annonce d’un plan de financement pour la recherche et l’innovation dans le domaine de l’intelligence artificielle le mois prochain.

Le Président était accompagné de Maurice Lévy, président de Publicis, et Bernard Arnault, patron de LVMH et co-organisateur via sa filiale Les Echos. Leur objectif a été annoncé : faire de Viva Tech le rendez-vous européen de la technologie en réunissant les startups et grands groupes, et selon Maurice Lévy, un “festival de Cannes de la Tech”. L’an passé, le salon a réuni 5000 startups et 45000 visiteurs.

Parmis les challenges et défis organisés dans le cadre de l’évènement, “imaginer le bureau idéal de 2030” par ManPower Group, “créer de nouvelles façons de dormir”d’AccorHotels et “démultiplier le confort dans les véhicules” par Valeo,…

- Microsoft passera directement à la V3 pour l’Hololens

Selon le magazine américan “Thurrott”, Microsoft aurait décidé d’annuler la version 2 de son casque de réalité augmentée, l’Hololens, pour passer directement à la V3. Cette décision aurait été prise dans le but de conserver une longueur d’avance sur la concurrence.

En effet, Microsoft est la seule entreprise à proposer un produit de lunettes en réalité augmentée puisqu’on attend encore le prototype de l’entreprise Magic Leap. Apple travaillerait également sur une technologie de réalité augmentée, on a d’ailleurs appris cette semaine qu’ils ont acquis deux nouveaux brevets pour développer des lunettes AR.

Microsoft aurait donc décidé d’arrêter de développer sa seconde génération de lunettes Hololens sans passer par la case commercialisation mais en allant directement à la version 3. Le but est ainsi de proposer d’ici 2019 un produit encore plus novateur.