Week-end éco-responsable à 1h30 de Paris : 7 points pour survivre (et apprécier)

A 1h30 de Paris : Saint-Nicolas-des-Laitiers. Département peu peuplé de l’ancienne Basse-Normandie, l’Orne est un dépaysement total pour tout parisien (ou citadin) ayant besoin d’une cure de déconnexion totale avec la ville et d’une redécouverte de son environnement. Moins engageant que le woofing, un week-end eco-responsable demande une petite préparation psychologique que je vous propose de résumer en 7 points.

1 — Manger local

A Saint-Nicolas-des-Laitiers, pas de supermarché. Pour se nourrir, on consomme local dans les villages environnants. La viande est délicieuse (végétariens : fuyez).

2 — Accepter la déconnexion totale pour mieux apprécier les paysages

A Saint-Nicolas-des-Laitiers, pas de 4G, pas de Edge, vous êtes en zone blanche. C’est l’occasion de lever la tête et d’apprécier ce qui vous entoure.

3 — Limiter le gaspillage des ressources

A Saint-Nicolas-des-Laitiers, l’arrivée d’eau est approximative. Prévoyez quelques bouteilles pour vous laver ! En plus de l’eau économisée en douche, vous en économisez également au petit coin. J’ai redécouvert et apprécié les toilettes à la sèche. Dans une petite cabine en pleine nature, les toilettes à la sèche ne sont plus une torture, mais un moment de calme et de sérénité. Vous cumulerez ici durabilité et propreté.

Vous préférerez également un approvisionnement en énergie renouvelable pour vos besoins en électricité.

4- Oubliez le béton, préférez le bois !

Fini les hôtels, ici on préfère le bois et les décors rustiques pour une immersion totale. Habitation sommaire, mais confort garanti.

L’eau de pluie est récupérée sur le toit pour un usage ménager.

5 — Découvrir le patrimoine local

Abbaye de Saint Evroult-N.D. du-Bois

6 — Ne faire qu’un avec l’animal et la nature

A Saint-Nicolas-des-Laitiers, il vous faudra aimer les bois et les champs. Si vous êtes adeptes de la course à pied, le cadre est idéal !

La reconnexion entre l’homme, l’animal et la nature est possible ici .

7 — Sourire pour apprécier

Du bonheur et la banane !

Et on s’en est bien sorti !

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Yéza’s story.