Storytelling

Imaginez, un jeune garçon nommé Arthur.

Un amour qui ne fane jamais


L’élaboration d’une histoire

Arthur, jeune garçon âgé de 5 ans souhaite offrir à sa maman le plus beau bouquet de fleurs au monde. Cependant, il aimerait faire ce cadeau entièrement de ses petites mains. Comme tout petit garçon de son âge, sa soif d’exploration est grande, c’est pourquoi il va chercher les fleurs qui constitueront son bouquet lui-même. Afin de s’y retrouver dans l’univers qui l’entoure, Arthur va élaborer une carte lui permettant d’y inscrire les endroits visités mais également de dessiner les étapes de son aventure.


Une structure particulière, notre contrainte

“Raconter par le mot et sa représentation.”

Notre histoire se compose de 4 chapitres, constitués respectivement de 3,5,9 et 17 mots. Chaque chapitre (excepté le premier) reprend des mots du précédent afin d’obtenir une narration qui se complète au fur et à mesure.
Nous obtenons ainsi un total de 34 mots. Chaque mot étant associée à sa représentation.


De l’adaptation à la création

Afin d’adapter au mieux la répétition des mots à chaque chapitre, nous avons eu l’idée d’interpréter celle-ci de manière à ce que chaque chapitre soit la même action à la seule différence qu’elle soit plus détaillée que le chapitre qui le précède dans le but d’amener une intrigue constante jusque la toute fin de l’histoire.

Ce principe narratif provient d’une oeuvre de “Blexbolex”, nomméeRomance.


Romance — Blexbolex

Notre source d’inspiration vient de ce chef d’oeuvre à la narration étonnante.

“Le récit est construit en 7 séquences. La première contient 3 images: l’école, le chemin, la maison. La deuxième: l’école, la rue, le chemin, la forêt, la maison. Les 5 suivantes reprennent l’histoire avec de nouveaux mots, de nouvelles images qui doublent la séquence précédente…”

Des croquis préparatoires

Les croquis apparaissent comme une nécessité pour un avant projet. En outre, après plusieurs coups de crayons, est né notre aventurier, Arthur, ainsi que l’environnement et les personnages qui l’entourent.

Grille de représentation

A partir de là, nous avons réalisé une grille, parfaitement agencée pour réaliser les illustrations comme nous l’avions imaginer. La conception définitive de nos illustrations allait enfin commencer.


La répartition du travail

Chaque membre du groupe a entre 10 et 11 représentations à réaliser, accompagnée de leurs mots respectifs. Une introduction de chapitre est également produite par chacun d’entre nous. Pour un total de 44 pages, constituant notre “mini” Romance.


Un esprit d’équipe

Zakaria, membre de notre équipe à réalisé un time lapse d’une journée de travail.


Télécharger le livre au format PDF :https://www.dropbox.com/s/3224sfaxbyqy512/Exportweb.pdf?dl=0

Ou lisez-le sur Checkthis :
http://checkthis.com/tpro


Une organisation

Jour 1 -

Nous avons commencé par lire et comprendre le briefing donné. Afin d’assimiler le sujet et les contraintes qu’il impose, nous avons en quelques sortes “réadapté” le briefing à l’histoire qui nous plaisais.


Ensuite, nous nous sommes répartis les tâches afin d’éviter toutes confusions dans le déroulement du projet. L’utilisation de fichier Doc et Excel fut plus que nécessaire.

Chacun s’est alors lancé à la recherche d’une histoire en lien avec le thème donné. A tour de rôle, nous avons résumé et expliqué l’histoire que nous venions d’écrire. La quatrième histoire (celle d’Yvann) fut choisie pour sa structure cohérente nous permettant ainsi de réalisé des représentations correctes et sans confusions.

Jour 2 -

C’est alors que la conception et la détermination des éléments qui constitueront nos représentations commencèrent. En établissant une galerie d’image, emplie d’éléments récurrents.

Nous avons ensuite réalisé nos croquis de réalisation, sous forme de storyboard pour être sur du déroulement de l’histoire.

A la fin de la journée, nous avions nos représentation finale ainsi que les mots qui sont liés à celles-ci.

Jour 3 -

La technique du marqueur a été utilisé pour la réalisation de notre projet, de par sa simplicité et son rendu de qualité.

La conception de notre grille, constituant notre base à la réalisation des représentations.

Jour 4 -

Nous nous sommes par la suite mis d’accord sur les représentations de chacun et de la cohérence de chacune des réalisations.

La mise en couleur pouvait ainsi commencer, celle-ci fut rapide, nous permettant de rebondir sur la mise en page sur le logiciel InDesign.

Jour final -

Une fois les fichiers InDesign prêt, nous avons pris rendez-vous auprès d’un imprimeur qui a pu matérialiser ce dur labeur d’une semaine.

Réalisation imprimée


Remerciements


Remy Saint-Cricq
Arno Di Nunzio
François Bourgaux
Alexandre Plennevaux

Ainsi que les élèves de DWM pour l’entraide

“Merci”

Show your support

Clapping shows how much you appreciated Zakaria Idriss’s story.