Comment assurer la succession du modèle d’affaire vers le digital

Il n’y a plus de position dominante parmi les anciens modèles d’affaires. Les magasins se font et se défont en fonction des besoins. Les chaînes de valeurs sont réactives, liquides, dynamiques. Elles se composent et se recomposent sans inertie aucune. Il est encore temps de préparer la relève et de dire adieu à votre entreprise. Pour mieux la retrouver, plus humaine, plus profitable et plus résistante à l’économie digitale d’aujourd’hui.

Fêtons le renouveau

Célébrant la continuité monarchique, dans le souci d’éviter une guerre de succession, « le roi est mort vive le roi » acclame un trône qui ne restera jamais vide. Une analogie quasi évidente se fait dans nos esprits pratiques et optimistes avec l’état fébrile de notre économie française.
Parce qu’il n’est plus l’heure de se croire encore à l’abri d’une disruption soudaine et toujours violente, tous les secteurs économiques devraient adopter cette nouvelle ritournelle : l’entreprise est morte, vive l’entreprise ! Et tous devraient s’apprêter à fêter l’avènement de leur nouveaux modèles économiques plutôt que de s’attrister de la disparition des anciens.

C(t) = E + T(t)

C représente la cible à atteindre, une vérité contingente et mouvante qui ne doit être considérée qu’en fonction de t, l’instant donné. E — l’existant, ce stock dont l’entreprise dispose et doit se défaire par consumation progressive. T — la trajectoire, que l’on ne peut visionner qu’approximativement en fonction de t. Vous avez 4 heures.

Pour certains, il leur reste quelques mois avant d’être disruptés

Vous disposez d’un peu plus de temps que cela, mais pas autant que vous le voudriez. Si vous êtes dans l’immobilier, vous avez peut-être déjà constaté que les acheteurs se passent de vous pour visiter leur futur logement. Si vous êtes dans l’éducation, rassurez-nous et dites-nous que vous doutez, au moins, de savoir former les créateurs de demain. Si vous êtes dans l’agriculture, avez-vous remarqué que les géants se numérisent déjà ? La liste est interminable.

Attention ! Nous ne parlons pas de reproduire l’économie réelle par le fait de la dématérialisation mais bien de réinventer la chaîne de valeur par le software.

Autre élément partagé, la maîtrise totale des liens et des relations, par l’effet du logiciel. Audit et transparence de la data, compréhension des phénomènes… quoiqu’on en dise, la catastrophe subprimes n’aurait pas eu lieu si les banques s’étaient sues si exposées. C’est l’opacité des choses informatiques qui mènent à l’ignorance et au risque.

Il est urgent de créer, aux côtés de votre entreprise, une structure en devenir.

Voyez-la comme votre laboratoire de nouveaux business, mais aussi comme le futur trou noir qui captera toute la valeur de votre première entreprise à son profit, dans un modèle de plateformisation que vous n’imaginez pas encore à cet instant t. Mais de software en software, ça viendra.
L’entreprise est morte, vive l’entreprise.

Zengularity devient FABERNOVEL TECHNOLOGIES

Written by

Créateur français d’applications et de plateformes digitales #disruptionpositive #UX #fastdesignanddelivery #Scala #architecturereactive #Cloud #BigData