Les HackDays, réveillons notre génie collectif !

Paris, 39 rue Lucien Sampaix, 9h30, les portes automatiques des locaux de Zengularity s’ouvrent et laissent échapper une odeur de bonne cuisine. Du poulet calvados, une des spécialités de Habib, CEO et chef cuisto du jour, au fourneau en ce deuxième jour de HackDay. Poulet qui sera dégusté par l’ensemble des équipes à l’heure du déjeuner.

Au menu poulet normand (by Chief Eating Officer et son équipe)

L’ambiance est chaleureuse mais studieuse. La concentration est à son plus haut niveau et tous les Zengulars ont les yeux rivés sur leurs écrans. Plus que quelques heures pour livrer aux collègues les fruits de leurs recherches. 2 jours ça passe vite alors il n’y a pas une minute à perdre. On parle, on blague, on conseille et on se reconcentre. Eh oui, le hackday n’est pas un jour comme les autres ! C’est une sorte de bouillonnement créatif et collectif. L’ambiance est à la collaboration, l’exploration, l’essai, l’entreprenariat, l’amitié et l’expression créative.

Le HackDay, d’accord, mais qu’est-ce-que c’est ?

En fait, deux jours durant, nous autres Zengulars, quittons notre quotidien pour nous transformer en explorateurs de l’extrême. Nous mettons donc de côté tous nos projets clients pour nous concentrer sur des projets plus éclectiques, ou tester de nouvelles technologies.

Recette d’un HackDay selon Zengularity : choisissez quelques Zengulars volontaires qui animeront les quatre étapes de cet événement. Avec un logiciel conçu pour répartir au hasard les tâches (tu peux remballer tes dés, le code ça nous connaît), formez de belles équipes qui s’occuperont de brainstormer, de cuisiner, de s’assurer du bon déroulement ou de communiquer en interne.

Nous sommes tous invités à proposer un projet et avons 30 secondes pour le présenter au reste du groupe lors des “pitches”. Une fois les projets choisis, les teams se constituent par affinités, ainsi nous participons tous au HackDay.

Les thèmes sont variés et vont de la conception d’un logiciel, d’une appli mobile, à la mise en peinture des marches de nos escaliers, ou encore à la culture de la betterave sur notre terrasse. Avis également aux brasseurs patentés et aux disc jockey des grands soirs : la dégustation de bière et le karaoké étant également deux passe-temps très appréciés ici ! Mais c’est une autre histoire, celle qui se déroule après 20h. Bref, les HackDays nous mettent en joie !

Des projets variés, des équipes motivées, un esprit libéré

En avril, neuf projets ont été entrepris. Certains d’entre nous ont cherché à créer une librairie d’event sourcing, capable de séparer les informations de leur lecture et ainsi faire mieux face aux pics de charge.

D’autres souhaitaient parvenir à compléter certains langages informatiques et les rendre plus compréhensibles pour les modèles métiers. 
Et parce que les HackDays sont pour tout le monde, une formation pour les Tchoupi du code a vu le jour sur proposition de Charlotte, du département RH. Elle a pu développer son premier jeu, coachée par Vincent. D’autres encore ont poursuivi des projets qui leur tenaient à cœur.

Petite nouveauté cette année, nous avons accueilli la startup WeStage, qui met en relation les musiciens en recherche de scène et les programmateurs. Les créateurs nous ont soumis un beau challenge big data. Mais pour l’heure, zoom sur deux projets made in Zengularity.

Une appli pour revendre son billet de ciné sans se faire voler son code de résa

Benjamin l’intrépide, instigateur du projet d’application de revente de tickets de ciné, est parti d’un constat : des internautes souhaitant revendre leurs cartes de tickets de cinéma sur le boncoin.fr, les photographient et dévoilent, sans le vouloir, le numéro de réservation — numéro demandé pour avoir accès à la séance. En partant de cette idée, Benjamin, Igor, Nicolas et Baptiste ont décidé de hacker leurs limites, braver les obstacles réglementaires et les difficultés technologiques pour construire une application qui permettra aux cinéphiles de revendre leurs tickets d’occaz, ou encore de réserver une place sans passer par les sites des gestionnaires de salles.

Présentation du projet “Hallochiné” aux Zengulars à la fin du Hackday

Plusieurs technologies ont été utilisées, NodeJS pour mettre en place le serveur qui permet à l’application de fonctionner, ReactJS pour le front, Sketch pour le design et GraphQL pour l’optimisation des données. Un projet qualifié « d’enrichissant » par nos compatriotes Zengulars, qui n’avaient pas encore exploré toutes les facettes de ces technologies.

Le projet quant à lui n’est pas vraiment destiné au public, au moins dans l’immédiat, les contraintes réglementaires restant pour l’heure les plus fortes !

Gagner une partie d’échecs sur mobile en moins d’une minute

Vous avez déjà rêvé de faire échec et mat en trois coups ? Ce « coup du berger » sera peut-être réalisable sur lichess.org, deuxième jeu d’échecs en ligne au monde, reconnu et apprécié pour la rapidité de ses parties et l’adresse de ses joueurs. Le jeu a été inventé dix ans auparavant par un ancien de chez nous, Thibault Duplessis et durant le HackDay d’avril, Vincent a choisi de reprendre une partie du flambeau en compagnie de Christophe. Deux ans plus tôt, Vincent avait codé l’application mobile, et la mission qu’il s’est donnée ce jour consiste à l’optimiser. Cette application hybride, disponible sur iOS et Android, a été conçue avec les mêmes technologies utilisées pour la création de sites web.

Le plus souvent, pour créer ce genre d’application, le framework utilisé est Apache Cordova. Mais cette fois-ci Vincent et Christophe ont choisi React Native, une technologie impulsée par Facebook, qui permet de coder plus rapidement et offre un meilleur environnement de développement que Java ou Android, par exemple. Ces deux Jedi du code souhaitent ainsi mettre en place un proof of concept du plateau de jeu, cœur de l’appli, et créer des variantes et des animations.

Résumé de ces deux jours de HackDay : intenses mais auréolés d’un vrai travail d’équipe, d’une cohésion et d’une motivation des Zengulars à toute épreuve. Après l’effort, le réconfort, l’heure du Zenapéro a sonné ! Une autre façon de prouver la complémentarité du bien-être et de l’efficacité au travail.

Zengularity recrute ! RDV sur : https://carriere.zengularity.com/